Arthur Trichelieu. Il  tient entre ses mains son cercueil pour animal de compagnie.
Arthur Trichelieu. Il tient entre ses mains son cercueil pour animal de compagnie.
Arthur Trichelieu. Il  tient entre ses mains son cercueil pour animal de compagnie. ©Radio France - Emmanuel Moreau
Arthur Trichelieu. Il tient entre ses mains son cercueil pour animal de compagnie. ©Radio France - Emmanuel Moreau
Arthur Trichelieu. Il tient entre ses mains son cercueil pour animal de compagnie. ©Radio France - Emmanuel Moreau
Publicité
Résumé

Perdre son animal de compagnie est une épreuve pour beaucoup, surtout pour les enfants. Pour en atténuer le poids, deux entrepreneurs ont créé un cercueil écologique et poétique.

En savoir plus

Avec ses 18 millions de chiens et ses 10 millions de chats, sans compter les poissons rouges, la France est championne d’Europe des animaux de compagnie. Pour eux, et pour leurs maîtres, deux jeunes entrepreneurs ont lancé Nidoo, un cercueil atypique à enfouir dans un jardin ou un cimetière pour animaux. Ce cercueil, ils l'ont voulu d’abord écologique.

Mais aussi, et surtout, pour rendre moins douloureuse la disparition de l’animal, ils ont décidé d’en perpétuer le souvenir en recréant la vie. Il est en effet livré avec des capsules qui contiennent des graines d’épicéas et de fleurs des champs placées sur le sommet de la boite. Une fois le cercueil enfoui, la nature fait son travail.

Publicité

Arthur Trichelieu, concepteur de Nidoo, au micro d'Emmanuel Moreau

Références

L'équipe

Lionel Thompson
Production
Emmanuel Moreau
Emmanuel Moreau
Emmanuel Moreau
Chronique