Jacques Tardi et Dominique Grange
Jacques Tardi et Dominique Grange ©Maxppp - Philippe Arnassan
Jacques Tardi et Dominique Grange ©Maxppp - Philippe Arnassan
Jacques Tardi et Dominique Grange ©Maxppp - Philippe Arnassan
Publicité

Lui se fait appeler Tardi, tout court, depuis ses débuts dans le métier. Dominique Grange, elle, a conservé son identité complète, prénom et nom, sur les affiches de ses récitals.

Sauf que pour tout le monde, en dehors de la scène, elle est "Dom", tout simplement et la compagne de Tardi à la ville comme à la scène.

"Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-sec", c’est lui, l’adaptation de "Nestor Burma" de Leo Malet et celle de Manchette avec "La Position du tireur couché", c’est encore lui ! Jacques Tardi a un style reconnaissable entre mille, des nez patates, des yeux ronds ou trait d’union, des visages remplis d’expressions, ses bulles sont remplis de mots parce qu'il a encore et toujours des choses dire. 

Publicité

Avec la chanteuse emblématique de Mai 68, Dominique Grange, qui est de toutes les luttes sociales, de "Droit d’Asile" à "1968-2008. N’effacez pas nos traces ! ", avec le groupe Accordzéâm, ils ont reformé leur tandem artistique pour ce nouvel album CD : "Le dernier assaut" chez * Casterman. _*_Tardi y met ici un point final, à travers les aventures d'un brancardier au cœur du chaos avec douze titres qui donne le tempo de la lecture, et offre une bande-son qui nous plonge encore plus dans l'horreur et la rage.

Musiques, extrait du cd « Le dernier assaut » : « Le dernier assaut », chanté par Dominique Grange

Choix Musical : Jacques Debronckart avec ‘’Mutins de 1917 ‘’ ( 1967)

L'équipe

Laure Adler
Production
Véronique Barnet
Réalisation
Anne-Sophie Dazard
Collaboration