Drapeau de l'Union Européenne
Drapeau de l'Union Européenne ©AFP - Felix Hörhager / dpa Picture-Alliance
Drapeau de l'Union Européenne ©AFP - Felix Hörhager / dpa Picture-Alliance
Drapeau de l'Union Européenne ©AFP - Felix Hörhager / dpa Picture-Alliance
Publicité

L’Heure Bleue poursuit sa réflexion sur le monde, son actualité, l’Histoire et l’Europe avec deux philosophes, Souleymane Bachir Diagne et Krzysztof Pomian.

Souleymane Bachir Diagne

Souleymane Bachir Diagne est un philosophe sénégalais. Professeur de philosophie et de français à l'université Columbia, c'est un spécialiste de l'histoire des sciences et de la philosophie islamique.

Grand penseur de notre époque, sa démarche est de constituer un pont entre les différences, réfléchir au rassemblement des différentes cultures face aux discours aliénants. Souleymane Bachir Diagne réfléchit au rassemblement des individus en invoquant des questions d’universalisme et en appelant l’Occident à se questionner sur l’asymétrie de ses rapports.

Publicité
L'Heure bleue
54 min

De langue à langue : L'hospitalité de la traduction, retrace les relations complexes de la traduction. Mettant en évidence les inégalités entre langues dominantes et langues dominées, la traduction, comme Souleymane Bachir Diagne cherche à le montrer, peut être vectrice de dialogue et d'échange culturel.

Krzysztov Pomian

Krzysztof Pomian philosophe, historien et essayiste. Expert de l’histoire européenne et de la conversation culturelle, il est l’auteur de la trilogie Le musée, une histoire mondiale dont les deux premiers tomes respectivement sur les musées et sur l’ancrage européen sont sortis en 2020 et 2021.

En tant qu’intellectuel, il a dédié une partie de son œuvre sur le concept de temps appliqué à l’histoire européenne. Dans un texte publié dans la revue Le Débat en 2020, il établit trois tendances qui mélangent les controverses intellectuelles et politiques. L’Europe se trouve tiraillée entre le nationalisme, l'européisme et l’idée d’une entité supranationale.

L'Heure bleue
52 min

Le 12 mars 2022, Krzysztof Pomian fait parti des signataires d’une tribune publiée dans Libération : “Soutien total aux chercheurs et étudiants ukrainiens ainsi qu’aux opposants russes”. Sa position de penseur spécialisé sur l’histoire européenne lui permet d’analyser la situation actuelle avec une vision globale.

Archive

  • Hannah Arendt différencie la tyrannie du totalitarisme et analyse le cas russe par rapport à ces catégories - Le 6 juillet 1974 dans l’émission Un certain regard sur l’ORTF 

L'équipe