Rokia Traoré se produit lors de la cérémonie de clôture du tournoi de football de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 au Stade de l'Amitié Sino-Gabonaise à Libreville le 5 février 2017. ©AFP - GABRIEL BOUYS
Rokia Traoré se produit lors de la cérémonie de clôture du tournoi de football de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 au Stade de l'Amitié Sino-Gabonaise à Libreville le 5 février 2017. ©AFP - GABRIEL BOUYS
Rokia Traoré se produit lors de la cérémonie de clôture du tournoi de football de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 au Stade de l'Amitié Sino-Gabonaise à Libreville le 5 février 2017. ©AFP - GABRIEL BOUYS
Publicité
Résumé

Elle est l'une des voix majeures d'Afrique et elle est l'invitée de l'Heure Bleue.

En savoir plus

Au fil des années, Rokia Traoré a développé son propre style, alliant la clarté de la soprano, et un timbre de velours. Son dernier album s'appelle "Né so", en bambara, "Né so" veut dire “chez moi”. Rokia Troré chante la détresse de son peuple, de tous les exilés …

Elle a aussi créé une fondation, Passerelle, en 2009 à Bamako, pour aider des artistes en herbe à se perfectionner. D'ailleurs, pour donner plus de visibilité à ces jeunes artistes, la chanteuse a pensé plusieurs spectacles sous l’intitulé "Dream Mandé". Tous sont créés sur la base d’instruments acoustiques d’Afrique de l’Ouest, dans le but de les mettre en valeur au sein de concepts artistiques alliant tradition et modernité. Rokia Troré s'était promis d'en emmener avec elle dans ses tournées et a tenu promesse en constituant la grande formation qui l'accompagne (cinq musiciens et un chœur de six chanteuses) dans son nouveau spectacle "Bamanan Djourou". Une création autour de reprises de chants classiques en langue bambara, hommage à la fois à l’art multiséculaire des griots mandingues et aux grandes voix de la chanson française comme Jacques Brel, ou Léo Ferré, ses auteurs préférés, le tout "relookés" par des instruments traditionnels (kora, n'goni, bolon, calebasse…). 

Publicité
42 min

Pastille sonore : Peter Sellars

Choix musical : Fela Kutiavec "Ako" 

Extrait de l’Heure Bleue du 22 juin 2017 : Achille Mbembe  à propos de l’emprise du travail sur l’Homme

Générique : Veridis Quo des Daft Punk 

Références

L'équipe

Laure Adler
Production
Anne-Sophie Dazard
Collaboration