Le Professeur d'éthique Emmanuel Hirsch auteur de “Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès).
Le Professeur d'éthique Emmanuel Hirsch auteur de “Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès).
Le Professeur d'éthique Emmanuel Hirsch auteur de “Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès). ©Maxppp - Pool Frederic Proust/Christophe Morin
Le Professeur d'éthique Emmanuel Hirsch auteur de “Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès). ©Maxppp - Pool Frederic Proust/Christophe Morin
Le Professeur d'éthique Emmanuel Hirsch auteur de “Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès). ©Maxppp - Pool Frederic Proust/Christophe Morin
Publicité
Résumé

A l’occasion de la parution d'“Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès), le Professeur Emmanuel Hirsch est l'invité de l’Heure Bleue pour retracer les temps forts de cette première année de pandémie et revenir sur le processus décisionnel et ses conséquences à tous les niveaux de la vie sociale.

avec :

Emmanuel Hirsch (Professeur d'éthique médicale à la faculté de médecine de l'université Paris-Saclay).

En savoir plus

De législations en législations, la France ne cesse de s'interroger depuis trente ans sur la "meilleure" fin de vie possible. Cette expression, le professeur d'éthique médicale à l'université Paris-Saclay Emmanuel Hirsch la récuse : la fin de vie n’a de sens que dans l’accompagnement des malades jusqu’au terme de leur existence. 

52 min

Du travail de la porcelaine dans le Berry au domaine des soins palliatifs, c’est toujours sur le terrain que s’est manifesté l’engagement d’Emmanuel Hirsch. Remèdes à la douleur du patient, avancées sur la réanimation, innovation thérapeutique : ce sont des expériences humaines, plutôt qu’académiques, qui ont fondé sa réflexion sur les questions éthiques.

Publicité

Dès l'annonce des premiers signes évocateurs de la pandémie, Emmanuel Hirsch s'est engagé avec l'équipe de l'Espace éthique de la région Ile-de-France dans un travail d'observation et de suivi des enjeux sociétaux de la crise sanitaire. Bénéficiant de son expertise dans les "années sida" puis d'une implication dans les travaux préparatoires à la pandémie grippale entre 2006 et 2009, il s'est imposé comme une référence pour apporter les éclairages éthiques indispensables. Doté d’une sensibilité et d’une capacité de veille en la matière, il rappelle dans son dernier livre "Une démocratie confinée : l'éthique quoi qu'il en coûte” (Erès) l’importance de prêter une oreille attentive à cet essentiel que l’Autre veut nous confier, et ce jusqu’à la fin. 

Musiques : 

  • Léonard Cohen, "You want it darker"
  • Michel Jonasz, "La maison de retraite"
  • Valérie June, "Call me a fool"

Archives : 

  • Archive Ina du 9 mars 1985 : Paul Ricoeur à propos de la vieillesse et de la mort
  • Extrait d’un entretien avec Frédéric Taddéi du 3 juin 2020 : Marcel Gauchet à propos de la dictature sanitaire

Générique Veridis Quo des Daft Punk