"Promenades philosophiques de Bacchus" avec Grégory Darbadie
"Promenades philosophiques de Bacchus" avec Grégory Darbadie - Grégory Darbadie
"Promenades philosophiques de Bacchus" avec Grégory Darbadie - Grégory Darbadie
"Promenades philosophiques de Bacchus" avec Grégory Darbadie - Grégory Darbadie
Publicité

La philosophie interroge aussi notre relation au vin. Dans "le vin de la philosophie. Les promenades philosophiques de Bacchus", Grégory Darbadie nous propose de comprendre ce que le breuvage raconte de nous avant tout.

"Le savoir-boire" ou boire en pleine conscience

Boire du vin, c’est boire de la culture, des cépages, des paysages, des savoir-faire aussi. Boire du vin, c’est élever son âme, c’est accéder aux mythes et à ce qui fait nos civilisations. Le vin est une construction sociale au carrefour des champs de connaissances divers aussi bien historiques que philosophiques. Toujours sur le fil de l’actualité, le vin est aussi un mode de vie.

Mais quel est le vin de la philosophie ? Une idée plus ou moins précise ou une réalité sensible qu’attestent la soif, le goût ou le désir ? L’alternative peut séduire, mais elle est assurément trompeuse. Derrière le mot « vin » se tiennent simultanément une idée et une réalité concrète. L’oublier serait se condamner à errer dans le ciel des idées en perdant de vue ce qui y donne accès : le sensible. Que faire contre l’errance ? Comment ne pas perdre de vue le réel ? L’invitation rabelaisienne à trinquer est à méditer entre l’écueil de l’ivresse du corps qui empêche de raisonner et l’ivresse de la raison qui oublie ce dont elle est censée parler.

Publicité

Quel lien existe-t-il entre le vin de la philosophie et le vin que nous goûtons ?

La philosophie sépare et se tient à distance des choses. Entre les deux, l’abîme est vertigineux. De quoi traiterait une philosophie du vin ? Le vin ne fait pas de philosophie. En revanche, des philosophes ont fait du vin. Montaigne, Montesquieu le philosophe-vigneron, ou Marcel Conche : La Seconde Guerre mondiale éclate et le fils doit se substituer au père :

Pendant que mon père – cultivateur – était mobilisé en 1939, je me suis occupé de la vigne, ce qui est proprement l’œuvre de Dionysos, lequel aime ses rameaux sarmenteux

Grégory Darbadie, auteur de "Le vin de la philosophie. Les promenades philosophiques de Bacchus" (Éditions Apogée, Collection "Le savoir boire"). Il enseigne la philosophie en lycée (Seine-Saint Denis) et en université (Paris). Il est également l’auteur de "Paris Philo" (Éditions Parigramme, 2015).

Programmation musicale

  • 20h22
    L'eau et le vin
    L'eau et le vin
    ALAIN BASHUNG
    L'eau et le vin

    Album A perte de vue / Documents / Duos / Raretés 2 / Vol. 26 (2009)
    Label BARCLAY

L'équipe

Patricia Martin
Patricia Martin
Patricia Martin
Production