vidéo
Claire Chazal à l'Opéra Garnier en mai 2019 ©Getty - Edward Berthelot/WireImage
Claire Chazal à l'Opéra Garnier en mai 2019 ©Getty - Edward Berthelot/WireImage
Claire Chazal à l'Opéra Garnier en mai 2019 ©Getty - Edward Berthelot/WireImage
Publicité
Résumé

L'émission culturelle de France 3 a trouvé sa nouvelle incarnation en la personne de Claire Chazal, figure du journal de TF1 pendant près de 25 ans. La nouvelle mouture du Grand Echiquier est diffusée ce lundi à 21h05.

avec :

Claire Chazal (Journaliste).

En savoir plus

Un invariant de la télévision publique française depuis maintenant 50 ans, Le Grand Echiquier. Le producteur Pierre-Antoine Capton l’a ressuscité, Anne-Sophie Lapix l’a présenté, sur la 2, en grandes pompes et en direct. Année électorale oblige, un autre visage du petit écran prend le relais.

Et ce sera sur la 3, comme pour s’adresser d’abord à ceux qui ont regardé Le Grand Echiquier d’antan, qui s’en souviennent, que ça a marqué, comme une sorte de dialogue dans le temps entre la télé d’aujourd’hui et celle d’hier, comme une mise en abyme de cette émission qui s’est toujours attachée à rassembler les générations, à réconcilier les classiques et les modernes, le patrimoine et la nouveauté.  

Publicité

Extraits de l'entretien

Après être revenue sur les affaires PPDA, comme elle l'avait déjà fait lors d'une précédente émission, l'ex-animatrice du 13h de TF1 est revenue sur sa présentation à venir du Grand Echiquier. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sonia Devillers : "Quelle place avait la télévision dans votre éducation ?"

Claire Chazal : "La télévision était trés encadrée par mes parents. C'étaient des intellectuels au sens où ma mère était professeur de Lettres et mon père, ancien instituteur, était devenu haut fonctionnaire à force de travail. 

Les livres étaient très importants et la télévision était porteuse de connaissances, et d'émotions. 

J'aimais La piste aux étoiles, parce que c'était divertissant. Mais aussi certaines séries comme Zorro, Thierry la Fronde ou Les compagnons de jeu, etc. En famille, nous Le Grand Échiquier, Le Discorama de Denise Glaser, les émissions sur la peinture, ou les grandes dramatiques comme Les Perses. Je me souviens de Dom Juan avec Michel Piccoli.

Le Grand Echiquier débute en 1972 il y a 50 ans, tout juste en janvier. 

Je me souviens de ce que disait Jacques Chancel en tout début d'émission. Il résumait la quintessence du grand échiquier, c'est à dire l'émotion, la multiplication des genres, des générations et des registres culturels. C'était ça sa force ! Et c'était merveilleux. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Je me souviens de l'émission qu'il avait consacrée à Georges Brassens. 

Et je me rappelle ce formidable duo formé par les deux jeunes Jacques Weber, Francis Huster, tout juste sorties du conservatoire. L'un était Prix d'excellence et l'autre, Jacques Weber, Premier prix. Ils étaient un peu concurrents et amis. Et ils avaient interprété des scènes à deux. 

C'était souriant. C'était long : on prenait le temps..

Le piano s'installait parce qu'on était en direct. On n'avait pas peur de montrer l'envers du décor. C'était Alexis Alexis Weissenberg, Frédéric Lodéon, ou Rostropovitch qui jouait.

SDV : "Vous qui aimez la danse, allez-vous pousser le curseur du Grand échiquier vers ce domaine ?"

Même si je vais présenter l'émission à ma façon, je n'ai pas eu à le faire. Il y a l'Opéra de Paris, effectivement, avec Aurélie Dupont qui présente sa saison. Mais surtout cette nouvelle étoile d'origine Sud-coréenne Sae Eun Park, qui est merveilleuse.   

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Arrivée en 2011, était déjà une étoile dans son pays et elle le devient en France. Elle danse pour l'émission un très joli pas de deux sur une chorégraphie_de F_rédérick Asheton. La nomination se fait en direct, et c'est très émouvant.

La mission du Grand Echiquier est d'inciter les gens à aller à l'Opéra

Il y a une grande timidité à aller à l'Opéra. Et je la comprends.

Maintenant, il y a des ténors très populaires comme Roberto Alagna. Les mises en scène de l'Opéra de Paris ont beaucoup évolué depuis Le Grand Echiquier présenté par Jacques Chancel. Elles sont devenues plus audacieuses, plus exigeantes... C'est plus moderne, mais ça peut dérouter. 

Le Grand échiquier donne la parole à l'opéra et permet de découvrir et de rendre populaire cette musique intemporelle. La nouvelle génération de chanteurs est très riche. Il faut les découvrir, les Sabine Devieilhe, les Stanislas de Barbeyrac, les Florian Sempey…

Dans les conditions du direct

Nous avons enregistré, bien sûr les émissions. Ce n'est plus en direct, pour des raisons économiques. C'est vrai que l'on perd ces moments d'électricité, de peur, d'hésitation qui rendent les choses humaines donc plus intéressantes. Mais nous avons enregistré dans les conditions du direct, c'est à dire que nous approchons à peu près de la durée qui va être diffusée."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

=> Le Grand échiquier sur France 3

Références

L'équipe

Sonia Devillers
Sonia Devillers
Sonia Devillers
Production
Marion Philippe
Collaboration
Anne-Cécile Perrin
Collaboration
Redwane Telha
Collaboration
Glenn Gillet
Collaboration
Colin Gruel
Collaboration