SFR Presse « massacre » -t-il la presse ? Le droit de réponse de Guillaume Dubois

Guillaume Dubois
Guillaume Dubois ©AFP - BERTRAND GUAY
Guillaume Dubois ©AFP - BERTRAND GUAY
Guillaume Dubois ©AFP - BERTRAND GUAY
Publicité

Le 14 mars, Étienne Gernelle du "Point", lançait un coup de gueule contre les abonnements télécom qui offrent la presse gratuitement. Le directeur de l'Express lui répond.

Vous avez peut-être un téléphone portable ou une box à la maison. Vous avez peut-être un abonnement SFR. Depuis quelques mois, SFR vous propose un service : 65 journaux, livrés chaque jour gratuitement sur vos écrans. Lecture illimitée. La semaine dernière, Etienne Gernelle, directeur de l’hebdomadaire Le Point, a poussé à notre micro un sévère coup de gueule. En donnant l’illusion de la gratuité, SFR massacre la valeur de nos journaux, massacre l’avenir de la presse. Guillaume Dubois, patron de l'Express, mais également celui de SFR presse, tient à répondre, à mettre les choses au point.

La chronique de Redwane Telha

Publicité

L'équipe