Publicité
En savoir plus

Par Charline Roux

Après vous avoir fait part ici même de mon amour immodéré pour les concours culinaires de type Top Chef, pourquoi pas une compétition de chant ? J’en profite pour faire part de mon incompréhension quant à la molle adhésion suscitée par cette édition 2016 de Nouvelle Star ! Allez on se motive !

Publicité

Alors je sais tout n’est pas parfait dans cette saison : les émissions sont un peu trop longues, les choix musicaux des candidats pour défendre leur place ne sont pas toujours judicieux - mais nous n’avons pas encore atteint le point Serge Lama qui survient dès qu’un candidat beugle « je suis malade » - et comme chaque année, depuis neuf ans, des petits malins cherchent à revisiter les chansons, à l’instar d’un Julien Doré vainqueur 2007. Sauf que le moule est cassé, là il faut passer à autre chose, malgré tout ça je ne peux m’empêcher de regarder.

12 saisons ça fait un peu long pour ce genre d’émissions. Les américains eux en sont à 16 saisons sans trop d’essoufflement. Et puis c’est trop long quand on s’ennuie, mais pas là, pas avec ce jury… Qui peut résister aux envolées lyriques d’André Manoukian ? Qui peut bailler devant Joey Starr ? Avec le débit sonore de ses interventions, aucune somnolence n’est possible de toutes façons :

Le cinq sept 2013 - SON INSTANT TV 1 Joey

13 sec

On est loin, très loin stylistiquement du Jeu de la chance de Télédimanche ! Qu’importe ! Le nerf de la guerre, l’intérêt du programme, ce sont les candidats.

C’est de cette émission qu’ont émergé, Camelia Jordana, Matthieu Saikaly, ou encore Julien Doré, alors on est jamais à l’abri d’un petit miracle . Et il y en a un cette année : le petit miracle s’appelle Patrick.

La Nouvelle Star , saison 12, c'est ce soir, sur Direct 8 à 20h50

Nouvelle Star 2016
Nouvelle Star 2016
© D8 - D8
Références

L'équipe

Sonia Devillers
Sonia Devillers
Sonia Devillers
Chronique