Entretien avec le journaliste Marc Endeweld, pour qui la question du nucléaire est au coeur du conflit russo-ukrainien. (Illustration)
Entretien avec le journaliste Marc Endeweld, pour qui la question du nucléaire est au coeur du conflit russo-ukrainien. (Illustration) ©Getty - Anton Petrus
Entretien avec le journaliste Marc Endeweld, pour qui la question du nucléaire est au coeur du conflit russo-ukrainien. (Illustration) ©Getty - Anton Petrus
Entretien avec le journaliste Marc Endeweld, pour qui la question du nucléaire est au coeur du conflit russo-ukrainien. (Illustration) ©Getty - Anton Petrus
Publicité

Alors que la Russie cible les centrales électriques ukrainiennes et contrôle la centrale nucléaire de Zaporijjia, Marc Endeweld revient sur son livre “Guerres cachées” dans lequel il analyse la question du nucléaire civil et militaire qui est, selon lui, au cœur du conflit russo-ukrainien.

“L’Ukraine fait partie des pays les plus nucléarisés du monde, rappelle le journaliste Marc Endeweld. Des réacteurs nucléaires, il y en a 15 sur le territoire.” Tous ces réacteurs ont été construits dans les années 1980 et sont de conception soviétique. Lors de la chute de l’URSS au début des années 1990, la filière nucléaire ukrainienne restera sous tutelle de la Russie. “Mais ces dernières années, notamment depuis 2014 et ensuite avec l’arrivée de Zelensky notamment, les Ukrainiens ont eu la volonté d’échapper à cette tutelle russe.”

Lorsque Volodymyr Zelensky arrive au pouvoir en 2019, il se tourne vers les États-Unis. “Le combustible utilisé par les réacteurs nucléaires ukrainiens est un combustible assemblé et fabriqué par la société américaine Westinghouse", explique Marc Endeweld. Les Américains en fournissent notamment à la centrale de Zaporijjia jusqu’à ce que celle-ci tombe aux mains des Russes. Mais la collaboration américano-ukrainienne ne s’arrête pas là : avant la guerre, une commande de quatre réacteurs américains pour plus de 30 milliards de dollars était en discussion, ainsi que la construction d’une usine d’assemblage de combustible en Ukraine par les Américains. Le nucléaire est aussi une question d’autant plus sensible qu’il s’agit d’une technologie qui peut aussi avoir des applications militaires, ce qui a inquiété Moscou.

Publicité

“La question du nucléaire a été un objectif majeur dans la décision prise par Vladimir Poutine d'envahir l'Ukraine. Dès le 24 février, les troupes aéroportées russes prennent position à Tchernobyl, rappelle Marc Endeweld. Très rapidement, dès le 4 mars, elles prennent possession de la centrale de Zaporijjia. Les Russes voulaient également prendre possession d'une autre centrale qui s'appelle Ukraine du Sud, un peu plus loin de Kherson. Et c'est d'ailleurs pour cela qu’ils sont allés jusqu'à Kherson."

L'invité

Marc Endeweld, journaliste et auteur du livre Guerres cachées. Les dessous du conflit russo-ukrainien (Seuil)

Marc Endeweld, journaliste et auteur de "Guerres cachées. Les dessous du conflit russo-ukrainien." (Seuil)
Marc Endeweld, journaliste et auteur de "Guerres cachées. Les dessous du conflit russo-ukrainien." (Seuil)
© Radio France - Melissa Foust

L'équipe