Guillaume Cizeron
Guillaume Cizeron
Guillaume Cizeron ©AFP - Kazuki Wakasugi / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun via AFP
Guillaume Cizeron ©AFP - Kazuki Wakasugi / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun via AFP
Guillaume Cizeron ©AFP - Kazuki Wakasugi / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun via AFP
Publicité
Résumé

Guillaume Cizeron, quadruple champion du monde de danse sur glace, quintuple champion d'Europe, vice-champion olympique pour la sortie de son livre "Ma plus belle victoire - vivre son homosexualité est toujours un combat" (XO Editions), est notre invité de 6h20.

avec :

Guillaume Cizeron (quadruple champion du monde de danse sur glace, quintuple champion d'Europe, vice-champion olympique).

En savoir plus

Guillaume Cizeron, quadruple champion du monde, champion d'Europe et vice-champion olympique de danse sur glace avec sa partenaire de toujours Gabriela Papadakis, est né dans la Loire, et vit à Montréal depuis quelques années. Son livre : "Ma plus belle victoire" est un récit intime dans lequel il raconte son enfance, les insultes subies à l'école, et la liberté trouvée dans le patinage.

L'an dernier, il a révélé son homosexualité, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Une révélation partie d'un message reçu, auquel il a rageusement répondu, sans mesurer les répercussions que ça allait avoir : "J'ai publié une lettre dans le magazine L'équipe pour raconter mon histoire", et le livre est parti de là. 

Publicité

"Je me suis rendu compte que je pouvais avoir un impact sur la vie de certaines personnes, peut-être les aider à faire leur cheminement, à réfléchir sur leur propre histoire en racontant la mienne". 

"Mon intention n'était pas vraiment de faire un coming out, juste réaliser que d'en parler ouvertement ça pouvait aider beaucoup de monde. Je suis arrivé à un point de ma vie ou j'ai les épaules assez larges pour parler de ça. Si ça ne peut aider qu'un personne, je me suis dit que ça valait le coup" explique le champion.

2 min

L'école, un lieu hostile

"Etre homo, c'est pas nécessairement être différent, mais j'en ai eu l'impression assez jeune parce qu'on m'a pas éduqué dans ce sens-là, la discussion n'était pas ouverte. En revanche, c'est ça qui est important aujourd'hui, qu'on en parle comme quelque chose de beau et de normal". À l'école, il subit les insultes, jusqu'aux crachats dans la figure : "Quand  on est enfant, on n'a pas le recul pour y répondre, j'ai eu la chance de grandir dans un environnement aimant à la maison mais l'école était un environnement hostile. Il y a vraiment beaucoup de honte qui va avec, je ne souhaite à personne de vivre ça : ce devrait être de beaux moments dans une vie, de découvrir nos attirances, nos désirs, ça ne devrait pas véhiculer de la peur". 

C'est dans le sport que Guillaume Cizeron trouve sa voie : "Le sport a toujours été un espace où je me sentais en sécurité, libre de m'exprimer". Et tout commence à changer quand il commence à remporter ses premières compétitions : "Je pouvais être un loser à l'école mais il y avait des articles sur moi dans le journal, il y avait un gros contraste" se rappelle celui qui confie "être aujourd'hui dans une belle place dans ma vie". 

54 min
Références

L'équipe

Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet
Production
Laetitia Gayet
Laetitia Gayet