Répétition de "La Cerisaie" d'Anton Tchekov, du metteur en scène Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, dans la cour du Palais des Papes, 3 juillet 2021
Répétition de "La Cerisaie" d'Anton Tchekov, du metteur en scène Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, dans la cour du Palais des Papes, 3 juillet 2021 ©AFP - Nicolas TUCAT
Répétition de "La Cerisaie" d'Anton Tchekov, du metteur en scène Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, dans la cour du Palais des Papes, 3 juillet 2021 ©AFP - Nicolas TUCAT
Répétition de "La Cerisaie" d'Anton Tchekov, du metteur en scène Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, dans la cour du Palais des Papes, 3 juillet 2021 ©AFP - Nicolas TUCAT
Publicité

Ouverture du festival d'Avignon : Clément Demontis, guide conférencier officiel du festival d'Avignon, est notre invité de 6h20.

Avec
  • Clément Demontis Guide conférencier du festival d'Avignon

Le festival d'Avignon reprend ses quartiers dans la Cité des papes.La 75 édition débute aujourd'hui, et Clément Demantis, guide officiel, va enfin pouvoir à nouveau partager l'histoire de ce grand rendez-vous culturel.

"On a tous hâte de repartager des spectacles et ces échanges dans la ville. Vu la fréquentation, il y a des protocoles renforcés, avec le port du masque notamment dans le centre historique. Plus de 400 levers de rideaux sont prévus dans la sélection officielle, cette année" prévoit-il.

Publicité

Et il raconte les débuts de cette messe annuel du monde théâtral : "Tout est parti d'un exposition d'art contemporain en 1947 dans le Palais des papes: les organisateurs ont voulu la prolonger en contactant Jean Vilar pour y présenter sa pièce à succès présentée à Paris, "Meurtre dans la cathédrale". Lui propose au contraire de jouer 3 créations, et une scène est montée dans le palais gothique en été". 

Dans la ville, des habitudes se dessinent entre les locaux et les artistes invités : "Au départ, les comédiens étaient logés chez l'habitant et les gradins étaient complétés par des chaises de jardin, prêtées par des Avignonnais qui avaient marqué leur nom dessus pour les récupérer". 

À la fin des années 60 le 'Off' se crée pour profiter du public attiré par la programmation de jean Vilar. 

L'équipe