YouTube (illustration)
YouTube (illustration)
YouTube (illustration) ©Maxppp - Arnaud Journois / Le Parisien
YouTube (illustration) ©Maxppp - Arnaud Journois / Le Parisien
YouTube (illustration) ©Maxppp - Arnaud Journois / Le Parisien
Publicité
Résumé

Jean-Luc Mélenchon annonce porter plainte contre le youtubeur Papacito. Romain Fargier, doctorant et chercheur au CEPEL (Centre d’Etudes Politiques Et sociaLes de Montpellier) travaille sur la "politisation des jeunes sur YouTube". Il est l'invité du 6h20.

avec :

Romain Fargier (Doctorant et chercheur au CEPEL centre d'études politique de l'Europe latine de Montpellier).

En savoir plus

Jean-Luc Mélenchon compte porter plainte contre un youtubeur pour "appel au meurtre" : Il s’appelle Papacito et, dans une vidéo, il explique "comment tirer sur un gauchiste". On le voit ainsi tester plusieurs armes sur un mannequin habillé de vêtements aux symboles communistes : le mannequin  termine sans tête et le corps criblé de balles. 

"Les vidéos de ce genre sont légions sur Youtube", estime Romain Fargier qui raconte que Papacito s'est fait connaitre avec son site "FDP de la mode" :  "Ses premières cibles étaient les bobos les gauchistes, les 'hommes-soja", il a baigné dans les années 90, les films d'actions de Schwarzeneger et son esthétique virile. Lui et ses semblables se rejoignent sur une image de la France et de son déclin".

Publicité

Leur visée politique, c'est du Gramscisme, du théoricien Antonio Gramsci, qui disait que pour avoir ses idées, il fallait posséder l'hégémonie culturelle. 

Selon le chercheur, Papacito vise les jeunes, et son audience se compose des moins de 34 ans : "Lui et ses pairs ont un terme, 'dématrixer', détourner les gens de leur idéologie traditionnelle, ouvrir les yeux aux gauchistes et les faire basculer dans leur camp. Il y a eu un certain mépris de la part des politiques à l'égard de ces youtubeurs. Mais, si Papacito ne s'est pas prononcé pour Marine Le Pen, il a affirmé qu'il n'hésiterait pas à voter Eric Zemmour s'il se présentait aux présidentielles".

Références

L'équipe

Mathilde Munos
Production