vidéo
Réouverture des cinémas pour le 19 mai ©AFP - BERTRAND GUAY / AFP
Publicité
Résumé

Une réunion entre distributeurs a lieu ce mercredi 5 mai, pour tenter de trouver un calendrier concerté des sorties de films : Éric Lagesse, président de Pyramide distribution et co-président du syndicat des Distributeurs Indépendants Réunis Européens (DIRE), est notre invité de 6h20.

avec :

Eric Lagesse (Distributeur indépendant).

En savoir plus

Un embouteillage sans précédent se profile dans les salles de cinéma, à deux semaines de leur réouverture : à cause de l’épidémie, plus de 400 films n’ont pu être diffusés. Comment les distributeurs vont-ils s’organiser ?

L'idée est de trouver un calendrier commun pour échelonner, "pour faire en sorte que les sorties à venir, sur une année, ne soient pas embouteillées...mais c'est une tentative" en convient Eric Lagesse : "D'un coté, il y a les indépendants qui appelons à une concertation plus large, et de l'autre, d'autres distributeurs qui n'ont pas cette politique et sont réticents. Si personne n'est d'accord, ça se fera selon les règles de la loi de la jungle". 

Publicité

Un marché ultra concurrentiel "pendant au moins un an"

Le président de Pyramide distribution a 10 films en attente et sort une quinzaine de films chaque année, comme la plupart des distributeurs, "sachant que, le 6 juillet, Cannes va démarrer et que nous présentons tous beaucoup de films, avant Locarno, et les autres festivals. Si les américains se rajoutaient, ce seraient catastrophique". Dès lors que les jauges n'existeront plus, "ils reviendront et ce sera pire, il faudra trouver des régulations pour qu'il n'y ait pas 6 copies du même film dans le même multiplexe". 

Il a aussi choisi de sortir des films directement à la télévision : "On doit tous faire un effort, et je sais que des films vont en pâtir. En temps normal, on sort 15 films par semaine, là ce sont des films qui vont se faire concurrence, qui vont se ressembler un peu". 

Le CNC a bien émis une base de discussions, mais Eric Lagesse tempère : "On va voir comment on y arrive. C'est la première fois qu'on se retrouve dans cette situation ; que ça marche ou pas, il y a une tentative de trouver des solutions dans ce marché, qui sera concurrentiel pendant au moins un an". 

Références

L'équipe

Mathilde Munos
Production