Catel : "Joséphine Baker est le reflet de notre république"

Catel en mai 2018
Catel en mai 2018 ©Radio France - AD/France Inter
Catel en mai 2018 ©Radio France - AD/France Inter
Catel en mai 2018 ©Radio France - AD/France Inter
Publicité

L’auteure de bande dessinée est l'invitée de Carine Bécard à l'occasion de la sortie chez Casterman de sa dernière BD, "Alice Guy", qui se penche sur la vie de la première réalisatrice de l’histoire du cinéma.

Avec

"Joséphine Baker est connue, mais en même temps elle n’est pas forcément bien connue" raconte l'autrice de bande dessinée Catel à France Inter, dont l’un de ses ouvrages évoque l’actrice franco-américaine et résistante lors de la Seconde Guerre mondiale. "Elle sera panthéonisée donc on commence à parler de tout ce que l’on ne savait pas trop d’elle". La cérémonie se déroulera ce mardi après-midi. "Ce que les gens avaient comme image, c’était la femme de couleur avec une ceinture de banane autour de la taille en dansant". Elle a développé cette image dans les années 20 quand elle est arrivée à Paris, "elle est devenue une star internationale". "Mais c’était en réalité, poursuit Catel, une toute petit partie de la vie et facette de Joséphine Baker." 

La dessinatrice avait signé la pétition pour appeler à la panthéonisation de Joséphine Baker. "C’était évident" estime-t-elle. "Joséphine Baker est le reflet de notre république. Elle est fédératrice, elle rassemble les gens, toutes les valeurs que l’on a besoin aujourd’hui, de liberté, d’égalité, de fraternité. Toute sa vie n’est que le reflet de toutes ses valeurs."

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

ALLER PLUS LOIN sur FRANCE INTER

L'équipe