Projection sur la façade de la mairie du 3e arrondissement de Paris lors de la Nuit Blanche 2021
Projection sur la façade de la mairie du 3e arrondissement de Paris lors de la Nuit Blanche 2021 ©AFP - Quentin De Groeve / Hans Lucas
Projection sur la façade de la mairie du 3e arrondissement de Paris lors de la Nuit Blanche 2021 ©AFP - Quentin De Groeve / Hans Lucas
Projection sur la façade de la mairie du 3e arrondissement de Paris lors de la Nuit Blanche 2021 ©AFP - Quentin De Groeve / Hans Lucas
Publicité

invitée de 7h50 : Kitty Hartl, directrice artistique et programmatrice de la Nuit Blanche 2022 (à Paris, Rouen et le Havre) qui fête ses 20 ans cette année.

Avec
  • Kitty Hartl

Comment a-t-elle imaginé cette vingtième édition, forcément un peu particulière ? "Je suis très honorée d'avoir eu cette mission, c'était un grand défi. Je me mets toujours à la place du spectateur ou du visiteur, et je me suis dit que le mieux, c'était de faire un parcours que l'on peut arpenter en deux heures. Je propose moins de projets, mais avec plus d'impact, et des projets plus monumentaux."

Parmi les projets, le cabaret "New Burlesque" créé par Kitty Hartl en 2004 à Nantes. "C'est un peu mon bébé. Ce sont des effeuilleuses américaines, et un homme, avec des numéros très drôles, ludiques, généreux, avec toujours un message subliminal."

Publicité

Une édition marquée aussi par la sobriété énergétique, avec certains projets qui devront être "éteints" à 2h du matin au lieu de 5.