La journaliste et écrivaine Clara Dupont-Monod ©Getty - Eric Fougere/Corbis
La journaliste et écrivaine Clara Dupont-Monod ©Getty - Eric Fougere/Corbis
La journaliste et écrivaine Clara Dupont-Monod ©Getty - Eric Fougere/Corbis
Publicité
Résumé

Journaliste, autrice et directrice littéraire chez JC Lattès, Clara Dupont-Monod sort "S'adapter" (Stock).

avec :

Clara Dupont-Monod (Ecrivain, journaliste, éditrice. Prix Femina 2021.).

En savoir plus

L'histoire d’un enfant aux yeux noirs qui flottent, et s’échappent dans le vague, un enfant toujours allongé, aux joues douces et rebondies, aux jambes translucides et veinées de bleu, au filet de voix haut, aux pieds recourbés et au palais creux, un bébé éternel, un enfant inadapté qui trace une frontière.

"S'adapter" fait partie de la première sélection du prix Goncourt. "Il y a un socle autobiographique", raconte l'autrice. "Nous avons eu, dans ma famille, un enfant handicapé qui est né, et qui est mort. À un moment, je pense que la joie de l'avoir connu a enfin supplanté le chagrin de l'avoir perdu. Et à partir du moment où la gratitude prend le dessus sur la peine, l'écriture devient possible."

Publicité

"C'est une épreuve qui construit."

Elle raconte l'histoire de son roman du point de vue de la fratrie. "Je pense que les enfants sont capables d'une tonne de choses. Par exemple, le frère aîné voit dans cet être qui ne peut pas voir, ni parler, ni saisir, ni se mettre debout, un langage infra-gestuel, infra-visuel. C'est quelque chose d'extrêmement touchant avec ces enfants, on arrive à un niveau de sensorialité extrêmement fine, qui fait qu'on peut décoder un pleur de mal de tête d'un pleur de faim ou de froid. Ce sont des enfants qui communiquent avec le pleur ou le rire."

"On est dans une société qui passe son temps à nous dire d'aller de l'avant", regrette Clara Dupont-Monod. "Lui [le grand frère, NDLR], il dit non. C'est un choix. Il dit : si faire son deuil c'est renoncer à son chagrin, que le chagrin c'est tout ce qui me reste de mon frère, moi je décide de choisir mon chagrin."

"Mais je pense qu'il est très heureux comme ça ! Ça paraît bizarre en 2021, mais on ça relève du choix : il se dit qu'il a déjà aimé une fois, que ça lui a coûte tellement cher qu'il ne va pas le refaire. Et c'est tout aussi respectable que quelqu'un qui irait de l'avant."

Références

L'équipe

Carine Bécard
Carine Bécard
Carine Bécard
Production