vidéo
Christophe Robert, de la Fondation Abbé Pierre ©Maxppp - Thomas Padilla
Publicité
Résumé

Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, est l'invité de Léa Salamé à 7h50.

avec :

Christophe Robert (Délégué général de la Fondation Abbé Pierre).

En savoir plus

Le gouvernement a présenté, hier, sa stratégie logement. Quelle analyse fait-il des dispositifs présentés ? Si Christophe Robert se félicite d'un certain nombre de mesures, il regrette par ailleurs le manque de moyens :

Construire c'est bien mais on ne voit pas comment les choses vont se faire

Publicité

Pour le sociologue de la fondation Abbé Pierre, pour construire de nouveaux logements, on doit en avoir les moyens.

En revanche, Christophe Robert ne comprend pas la décision du gouvernement qui a, malgré les critiques, décidé de baisser les APL .

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Certes, ces aides ont un impact sur les loyers reconnait-il mais pour lui

Si les APL coûtent cher c'est parce qu'il y a plus de pauvres

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Il y a de bonnes choses dans ce plan mais on ne touche qu'au logement social et aux APL", regrette l'invité de Léa Salamé.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le efforts ne sont pas demandés à tous. Par ailleurs, il regrette que "les décisions sont un peu technocratiques et un peu guidées par Bercy"

Références

L'équipe

Léa Salamé
Léa Salamé