Isabelle Kocher
Isabelle Kocher
vidéo
Isabelle Kocher ©AFP - ERIC PIERMONT / AFP
Publicité
Résumé

Isabelle Kocher, ancienne patronne d'Engie et présidente de l'association "Les Entretiens de l'Excellence", est l'invitée de 7h50. Elle donne sa vision de la crise sanitaire et de ce qu'elle peut créer comme opportunités inattendues pour l'économie.

avec :

Isabelle Kocher (présidente de l'association Les Entretiens de l'Excellence).

En savoir plus

"Je suis frappée par le fait que les circonstances dans lesquelles nous sommes tous rend la projection dans l’avenir difficile, surtout pour les jeunes", explique Isabelle Kocher. "Ça me touche à titre personnel, comme beaucoup de gens, comme chef d’entreprise et comme mère de famille. D’autant plus que même avant la crise du Covid, on avait 25 % de jeunes entre 15 et 24 ans qui ne trouvent pas d’emploi : il y a là un enjeu de société important."

"Redonner du sens à la scolarité"

Mais pour la cheffe d'entreprise, "la crise dans laquelle nous sommes a montré aussi qu’il y avait un formidable réservoir de mobilisation". "Les Entretiens de l’Excellence, c'est une association qui existe depuis 15 ans, et qui met en contact deux populations : les jeunes qui cherchent à visualiser concrètement ce à quoi peut ressembler leur vie après l’école, dès la fin de la 3e, et ceux qui sont prêts à transmettre, des gens impliqués dans la vie professionnelle. Ils vont faire en sorte que ces jeunes voient à quoi ressemble la “vraie vie”. Il y a plus de 3.000 personnes qui interviennent auprès de ces jeunes à un moment crucial pour eux."

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Le but du jeu, c’est de provoquer un déclic, une étincelle, qu’ils se projettent, et là ça change tout."

"Cette initiative permet de redonner du sens à la scolarité : à quoi ça sert, l’école ? Plus on arrive à la raccrocher à ce à quoi elle peut donner accès après, moins on a de décrochage scolaire. C’est bien ça le cœur du sujet."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

La présidente des Entretiens de l'Excellence rappelle que l'association "agit sur toute la France, dans 35 villes". "L’objectif c’est de multiplier par 10 l’impact de cette action, passer à plus de 150.000 jeunes qui auront l’occasion de participer à l’un de ces forums. Les grandes villes, c’est bien mais il faut aller chercher autour : le périurbain, le rural. Là, on a vraiment un travail à faire pour étendre l’impact de l’initiative."

"On s’est tous prouvé qu’on était très adaptables"

Comment Isabelle Kocher voit-elle la crise sanitaire et économique actuelle ? "Cette crise, c’est une contrainte, et je pense qu’on rentre en Europe dans une phase de transition très profonde qui nous concerne tous. Face à une contrainte, on a deux choix : soit on la subit, soit on essaye d’en faire une opportunité. Déjà, avant la crise, on avait un sujet majeur d’inadéquation entre le mode de formation, les spécialités qu’on donne à ces jeunes, et les besoins du marché du travail. Il est difficile de recruter en tant que chef d’entreprise, alors que 25 % des jeunes n’ont pas d’emploi. Cette transition dans laquelle nous sommes peut nous forcer à donner l’élan nécessaire pour régler un certain nombre de difficultés que nous avions déjà."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Je suis optimiste pour la suite, parce que je constate qu’il y a dans ce pays un ressort considérable", assure-t-elle. "On s’est tous prouvé qu’on était très adaptables, très mobiles, très flexibles. En sortie de crise, il faudra orienter l’énergie vers le rebond, le redéploiement. Il y a des métiers qui vont s’arrêter, d’autres qui vont démarrer. Il faudra réfléchir à ce que cette crise ouvre comme portes."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

L'équipe

Carine Bécard
Carine Bécard
Carine Bécard
Production
Carine Bécard
Carine Bécard