vidéo
Gérald Darmanin ©AFP - Ludovic MARIN / AFP
Gérald Darmanin ©AFP - Ludovic MARIN / AFP
Gérald Darmanin ©AFP - Ludovic MARIN / AFP
Publicité
Résumé

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, est l'invité de 7h50.

avec :

Gérald Darmanin (Ministre de l’Intérieur et des outre-mer).

En savoir plus

Un million d’Ukrainiens ont fui leur pays d’après le Haut conseil aux réfugiés, une semaine après le début de l’offensive russe en Ukraine. "Aujourd’hui, 800 Ukrainiens sont arrivés sur le sol français, parfois pour être en transit vers l’Angleterre ou l’Espagne" explique le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

"Il n’y a pas une grosse communauté ukrainienne en France, 17.000 Ukrainiens ont un titre de séjour" poursuit-il. "La difficulté de la sortie de la Grande-Bretagne de l’Europe, c’est qu’il y a moins de continuité avec la Grande-Bretagne. Une famille avec huit enfants est bloquée aux portes de Calais depuis 48 heures, car on leur refuse un visa pour aller en Grande-Bretagne." La Grande-Bretagne compte installer un consulat à Calais pour faciliter les départs vers la Grande-Bretagne car "plusieurs dizaines d'Ukrainiens se sont déjà présentés depuis hier à Calais, ou devant le tunnel et le port."

Publicité

Une "situation d'urgence"

"Il n’y a pas de distinction entre les personnes qui viennent d’Ukraine. Tous ceux qui viennent d’Ukraine seront accueillis en Europe" affirme le ministre de l’Intérieur. La SNCF a annoncé la gratuité des trains pour tous les réfugiés ukrainiens se déplaçant en France. "Il y a une situation d’urgence. À la frontière niçoise, cela fait trois jours que l’on voit des familles. Elles ont parfois fait 40 heures de voitures, et ils arrivent dans un pays qu’ils ne connaissent pas. Il y a une situation exceptionnelle dans les heures et les jours qui suivent."

"Trouver la vérité" dans l'agression d'Yvan Colonna

"Nous allons faire tout ce qu'il faut pour que la vérité soit faite", après l'agression d'Yvan Colonna par un codétenu mercredi à la prison d'Arles (Bouches-du-Rhône) assure Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur. Yvan Colonna est toujours entre la vie et la mort ce jeudi matin.

"Tout le monde est très choqué par cette histoire. Je veux avoir une pensée pour la famille de Monsieur Colonna, je veux aussi avoir, en tant que ministre de l'Intérieur, une pensée pour Madame Erignac et pour la famille Erignac." Une enquête a été ouverte pour "tentative d’assassinat" par le procureur de la République de Tarascon. Yvan Colonna avait été définitivement condamné en 2011 pour l’assassinat du préfet Erignac.

Une enquête a été ouverte pour "tentative d’assassinat" par le procureur de la République de Tarascon. Yvan Colonna avait été définitivement condamné en 2011 pour l’assassinat du préfet Erignac.

Références

L'équipe