L'acteur Benoît Poelvoorde
L'acteur Benoît Poelvoorde ©AFP - Lou Benoist
L'acteur Benoît Poelvoorde ©AFP - Lou Benoist
L'acteur Benoît Poelvoorde ©AFP - Lou Benoist
Publicité

L'acteur Benoît Poelvoorde, qui sera à l'affiche du film "Profession du père" de Jean-Pierre Améris, le 28 juillet, est l'invité de 7h50.

Avec

Benoit Poelvoorde est à l'affiche de trois films qui sortent en même temps, dont "Profession du père" de Jean Pierre Améris, qui sort le 26 juillet : "Je suis victime du Covid comme vous, mais j'ai fait trois films pendant la pandémie : je me laisse porter par mes enthousiasmes, et j'ai beaucoup de mal à me dire que je me mets en danger, ça reste un métier de divertissement"

"Mes proches me disent : tu joues toute la journée ! Mais non, il y a des moments où je dors."

Publicité

L'interview intégrale en vidéo :

"Mon rêve serait de pouvoir faire des films à la suite comme les Indiens : j'ai une fascination pour le jeu, j'adore ça !" poursuit l'acteur. Ici, il incarne une figure de père difficile, dans ce film tiré du livre de Sorj Chalandon : "On m'a conseillé de ne pas le faire, parce que c'était trop violent", explique l'acteur, qui reconnait "quand j'ai lu le scénario, je me suis dit 'c'est un peu casse-gueule'." 

"Les gens n'écoutent plus que le résultat de la colère, pas la colère vraiment [...] Il y a trop de communication sur la colère." estime-t-il, "les réseaux sociaux, c'est presque un exutoire, sinon vous auriez un tas de tarés qui s'explosent sur les murs", en précisant que lui-même n'a pas de compte Facebook. 

"Ma question n'est pas de comprendre, c'est de se dire : ce personnage, est-ce que tu l'aimes ?J'ai une empathie profonde pour les gens qui décrochent."

L'équipe

Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production