L'équipe du film Mon légionnaire à Cannes
vidéo
L'équipe du film Mon légionnaire à Cannes ©AFP - Valery HACHE / AFP
L'équipe du film Mon légionnaire à Cannes ©AFP - Valery HACHE / AFP
L'équipe du film Mon légionnaire à Cannes ©AFP - Valery HACHE / AFP
Publicité

Louis Garrel, acteur, et Rachel Lang, scénariste et réalisatrice, sont les invités de 7h50 pour leur film "Mon légionnaire".

Avec

Rachel Lang, scénariste et réalisatrice, s'intéresse dans son film "Mon légionnaire", a un aspect bien particulier de la Légion étrangère, la question du couple. Rachel Lang : "Il y a une règle très particulière qui est que le légionnaire s'engage comme célibataire. Pendant les cinq premières années, il n'a pas le droit d'avoir d'épouse, de reconnaître d'enfant. Comme je voulais faire un film sur le couple, ça me paraissait être l'endroit le plus compliqué pour le couple."

Solitude des femmes

Le regard de la cinéaste dit notamment beaucoup sur les femmes de ces militaires : "Les hommes viennent de plus de 150 pays, mais on oublie que leurs femmes aussi. Elles sont éloignées de chez elles. Et contrairement aux femmes de militaires de l'armée régulière, elles n'ont pas leur sœur, leur mère, leur famille pour les aider, pour être là. Donc elles doivent former une communauté, une sororité, de la même manière que les hommes forment une famille et une fraternité de leur côté."

Publicité

Sujet sensible

C'est aussi un regard sur le fonctionnement de la Légion et ses valeurs interne. Louis Garrel : "La légion est un milieu très traditionaliste, l'épouse ne doit pas travailler et doit attendre l'homme qui est parti. Ce club des épouses, pour le personnage incarné par Camille Cottin est insupportable parce qu'elle est autonome, elle est avocate, et elle se heurte à une hiérarchie qui ne comprend pas pourquoi elle ne se comporte pas comme les autres." Avec un sujet si sensible, difficile de travailler constate Rachel Lang : "Le monde des épouses est un peu un tabou dans la légion, donc ils ne nous ont pas aidé."