Alain Aspect, Prix Nobel de Physique
vidéo
Alain Aspect, Prix Nobel de Physique ©AFP - Alain Jocard
Alain Aspect, Prix Nobel de Physique ©AFP - Alain Jocard
Alain Aspect, Prix Nobel de Physique ©AFP - Alain Jocard
Publicité

Alain Aspect, Prix Nobel de physique 2022, avec l'Américain John Clauser et à l'Autrichien Anton Zeilinger, professeur à l’Institut d’optique de Paris-Saclay, est l'invité du 7h50. Il évoque le tout début de ses expériences auxquelles peu de scientifiques croyaient.

Avec
  • Alain Aspect Professeur à l’Institut d’optique et à l’école Polytechnique, directeur de recherche émérite du CNRS, membre de l’Académie des sciences et Prix Nobel de physique 2022

Alain Aspect, a reçu ce mardi le prix Nobel de physique 2022, avec l'Américain John Clauser et à l'Autrichien Anton Zeilinger. Ils sont récompensés pour leurs travaux sur la physique quantique dans les années 70 et 80. "On a démontré que des inégalités qui représentent la vision du monde d'Einstein, nous les violons, donc ça en suit pas sa vision du monde", explique le lauréat.

"Je vous déconseille fortement de faire cette expérience"

Quand son expérience aboutit en 1981, il ressent avec ses équipes "une immense satisfaction, parce que quand j'ai démarré cette expérience en 1974-75, la plupart des gens pensaient que ça n'avait aucun intérêt de faire ce genre d'expérience". "Quand je suis allé voir John Bell [un grand spécialiste de la physique quantique, ndlr] pour lui demander ce qu'il pensait de mon expérience, il m'a demandé 'est-ce que vous avez un poste stable ? parce que sinon je vous déconseille fortement de faire cette expérience, ça nuira à votre carrière'", poursuit-il.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour l'instant cette deuxième révolution quantique donne lieu à des applications "très spécialisées et limitées", mais ça pourra servir à "la cryptographie quantique, qui donne une sécurité beaucoup plus grande aux communications", par exemple avec des générateurs de nombres aléatoires.

L'équipe

Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production