vidéo
David Hockney au Musée de l'Orangerie, face à l'immense fresque de 90 mètres qui célèbre son jardin en Normandie durant toute une saison ©Radio France - capture d'écran
David Hockney au Musée de l'Orangerie, face à l'immense fresque de 90 mètres qui célèbre son jardin en Normandie durant toute une saison ©Radio France - capture d'écran
David Hockney au Musée de l'Orangerie, face à l'immense fresque de 90 mètres qui célèbre son jardin en Normandie durant toute une saison ©Radio France - capture d'écran
Publicité
Résumé

David Hockney, peintre, pour son exposition A Year in Normandie au musée de l'Orangerie à partir du 13 octobre, est l'invité de 7h50.

avec :

David Hockney (Artiste).

En savoir plus

Ils sont venus par milliers à Pont-l’Evêque dans le Calvados découvrir l'exposition de l'artiste britannique amoureux de la Normandie où il s'est installé il y a trois ans, David Hockney, et le voilà de nouveau exposé cette année, "A Year in Normandie" au musée de l'Orangerie à partir du 13 octobre.

Sur son exposition : "Je voulais faire quelque chose comme la tapisserie de Bayeux, qui couvre en fait deux années et demi. J'ai fait 220 peintures sur mon Ipad pour 2020. Et à partir ces tableaux, j'ai réuni des tableaux pour cette année complète. C'est inhabituel, personne ne l'avait fait avant."

Publicité

Sur le bilan de sa vie : "Pendant 65 ans, chaque jour, j'ai fait ce que je voulais faire. Chaque jour. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui peuvent dire cela, mais moi je le peux, car je n'avais pas de famille, je n'ai pas dû me soumettre à d'autres personnes. J'ai travaillé chaque jour et c'est ce que j'ai voulu faire."

Sur l'Angleterre et la France : "Je n'y retourne pas pour l'instant. Je suis tout à fait heureux en France." Et d'ajouter sur les Français : "Ils intellectualisent trop. Ils intellectualisent la peinture. C'est un problème je pense."

Références

L'équipe

Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production