Alain Frachon, journaliste, chroniqueur pour le journal Le Monde
Alain Frachon, journaliste, chroniqueur pour le journal Le Monde
vidéo
Alain Frachon, journaliste, chroniqueur pour le journal Le Monde ©Radio France - France Inter
Publicité
Résumé

Alain Frachon, journaliste, chroniqueur pour le journal Le Monde, auteur de Un autre monde, l'ère des dictateurs (Perrin), est l'invité de 7h50.

En savoir plus

Ces sept dernières années, le journaliste Alain Frachon a vu le monde changer et il essaie de l’analyser, avec un mélange assez rare de plaisir et d’inquiétude. Ces sept dernières années, Donald Trump a été élu Président des Etats-Unis, la Russie est redevenue une très grande puissance internationale. Dans le même temps, Alain Frachon observe la lente agonie des démocraties libérales : "Ce n’est pas parce que les rapports de force changent, ce n’est pas parce que de nouvelles puissances ont émergé, comme la Chine, voir l’Inde, le Brésil, que nous déclinons" affirme le journaliste. "Ce n’est parce que les uns montent que nous descendons. On a continué à créer des richesses."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"J’ai été un enfant de Raymond Aron" confie Alain Frachon, "je pensais que l’on avait la martingale gagnante : démocratie égale richesse égale paix, il n’y avait pas d’autres modèles. Je pensais que c’était le modèle". "Raymond Aron s’est pour une fois trompé" dit-il.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

La leçon qu’il retire de cinquante ans de journalisme : "Les autocrates font ce qu’ils disent". Il note dans son ouvrage que le Président russe Vladimir Poutine avait écrit dans un article que l’Ukraine n’existait pas. "On cherche toujours une explication diplomatique ou journalistique. Moi je crois que la plupart du temps, Xi Jinping croit ce qu’il dit. Même Vladimir Poutine croit ce qu’il dit, dans la bulle qu’il s’est construite, celle de la Russie martyrisée par l’Occident."

Références

L'équipe

Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production