vidéo
Chantal Thomas, de l’Académie française. Romancière et essayiste ©AFP - Aurimages / Ulf ANDERSEN
Publicité
Résumé

Chantal Thomas, de l’Académie française. Romancière et essayiste, auteure de "Cafés de la mémoire" et "Café vivre" (Points Seuil, mai 2021) et "De sable et de neige" (Mercure de France, janv 2021) est l'invitée du Grand entretien du 7/9.

avec :

Chantal Thomas (romancière et académicienne).

En savoir plus

Mercredi, avec l'ouverture des cafés, Chantal Thomas a observé ce qui se passait autour de chez elle, sur le canal Saint-Martin à Paris : "L’amitié montait dans l’air c’était vraiment très très beau".  Pour elle, l'absence de cafés pendant des mois , "c’était le sentiment d’être sans refuge".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Le café c’est donner la liberté d’échapper à la clôture du régime familial, et c’est pour cela que les femmes ont mis longtemps à pouvoir investir les cafés".

Publicité

Le café, selon elle,  c'est ce lieu particulier, "quand on arrive dans une ville étrangère, c’est la façon d’être dans un lieu familier et qui vous dit aussi que vous êtes ailleurs". 

"J’aime y entendre des fragments de phrases et voir comment les gens parfois disent des choses extraordinaires. Même dans le silence des gens, on sent qu’ils font le point sur leur vie."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Ne pas bouger crispe les possibilités de conceptualisation des gens"

Tout près du canal Saint-Martin, "il y a encore des grands graffitis contre les féminicides et les tentes des migrants à coté du MK2. Et j’ai vu la photo du sauvetage du bébé espagnol", ce qui lui fait dire : "en tout cas émerge la question de l’immigration à nouveau. C’est bien de lever la tête et de voir le reste du monde, car il ne nous apparait qu’en fonction de la Covid et du taux de propagation". Au sujet de la grandeur de nos vues intellectuelles et sentimentales, Chantal Thomas dit que "ne pas bouger crispe les possibilités de conceptualisation des gens". 

Élue à l'Académie française, elle déclare : "c’est vrai que c’est une joie pour moi d’être élue pour mon écriture et en tant que femmes, je compte continuer d’écrire, diffuser ce à quoi je crois vraiment, la beauté de l’écriture et l’importance de lire. Maintenir le sens de la nuance, c’est un vrai combat. J’aime la parole, j’aime les conversations, mais quand il s’agit de vouloir gagner, je me détourne."

Interrogée sur la féminisation de la langue française, elle estime qu'"il est extrêmement complexe de changer les structures d'une langue. Il vaut mieux la maîtriser parfaitement telle qu'elle est et jouer avec, plutôt que se lancer dans de nouvelles manipulations", estime l'académicienne Chantal Thomas

9 min
Références

L'équipe

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Production
Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Léa Salamé
Léa Salamé