Jean-Marc Daniel
Jean-Marc Daniel
vidéo
Jean-Marc Daniel ©Radio France - capture d'écran France Inter
Publicité
Résumé

L'économiste Jean-Marc Daniel est l'invité du Grand Entretien du 7/9 de France Inter avec Marc Fauvelle.

avec :

Jean-Marc Daniel (économiste, professeur émérite à l'ESCP Europe).

En savoir plus

Selon Jean-Marc Daniel, économiste et professeur à l'ESCP, la crise iranienne est à prendre en compte : sur la décision américaine de sortir du traité avec l'Iran, il estime que "c'est un prétexte pour les États-Unis qui consiste à pénaliser les entreprises européennes sans avoir à pénaliser les entreprises américaines".

Et avec cette crise qui s'annonce, l'économiste est formel : "La croissance à 2%, en Europe, c'est déjà fini":

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour lui, le poids de l'Euro est à revoir à la baisse dans la balance mondiale : "détenir des euros, c'est détenir une monnaie de gens qui ne sont toujours pas d'accord entre eux sur ce qu'il faut faire et ne pas faire" et dans ce contexte "L'euro n'a pas de crédibilité."

Un Tony Blair version "light"

Sur le "macronisme économique", Jean-Marc Daniel est formel : "Il ne va pas assez loin et perd de la cohérence" :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Le taux d'investissement a retrouvé un niveau pas atteint depuis 1972". Un des problèmes de l'économie, selon Jean-Marc Daniel : "La croissance ne suffit pas, on a appliqué de vieilles recettes". Sur le prélèvement à la source, il estime aussi que "l'état est en train de déléguer de aux entreprises des choses qui reviennent normalement à l'état."

Sur le CETA :"Ce qui est frappant, c'est que l'opposition est essentiellement française. Les pays d'Europe de l'est étaient très attachés à ce libre-échange (...) Il faut laisser le consommateur arbitrer : acheter ou pas les produits qui viennent du Canada."  

Sur la crise Air France : "La solution, ce sera de vendre les 14% que l'État possède encore dans Air France, ça rendrait Air France plus fort".  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.