Jean Viard en studio
Jean Viard en studio
vidéo
Jean Viard en studio ©Radio France
Publicité
Résumé

Jean Viard, sociologue, directeur de recherche au Cevipof, directeur des éditions de l'Aube, auteur de "La révolution que l'on attendait est arrivée" (L'Aube), est l'invité du Grand entretien du 7/9.

avec :

Jean Viard (Sociologue, directeur de recherche associé au Cevipof-CNRS).

En savoir plus

La crise sanitaire rebat les cartes du fonctionnement de la société. Pour Jean Viard, le modèle qui vient sera écologique et technologique. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il estime que la crise est un épisode, "extraordinaire dans l’histoire humaine", un moment de changement profond. "On estime que 10% sont en train de changer de vie, de conjoint, quartier, métier, etc… ce qu’on fait tous quand on a une grosse maladie."

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il prévoit une nouvelle façon d'articuler nos rapports aux territoires et au travail.

Pour le sociologue, "il faut penser Paris comme le New York de l’Europe". Les métropoles, "on en a 8 en France sont le cœur de la mondialisation, ce sont les mines du monde, mais on n’est pas obligé d’habiter-là".

Il remarque que dans le monde du travail, "les patrons ont appris qu’un salarié qu’ils ne voient pas produit, c’était inimaginable."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Avant pour aller voir quelqu’un on dépenser du pétrole, maintenant on téléphone ou on fait du numérique. Le lien numérique a des intérêts et on va devoir se battre pour garder du lien physique". 

La pandémie a été l'occasion de faire "une radioscopie objective des sociétés. Si on ne sait pas en tirer les leçons d’un grand bouleversement ou pas,  l’extrême-droite prendra le pouvoir." Concernant la France en particulier, il estime que "en matière scientifique on n’est plus bon, en matière industrielle on n'est plus bon, dans les hôpitaux on a 30% de gestionnaires  (contre 20% en Allemagne). On s’est enfoncé dans un système bureaucratique."

Références

L'équipe

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Production
Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Léa Salamé
Léa Salamé