Jean-Baptiste Djebbari dans le studio de France Inter
vidéo
Jean-Baptiste Djebbari dans le studio de France Inter ©Radio France
Jean-Baptiste Djebbari dans le studio de France Inter ©Radio France
Jean-Baptiste Djebbari dans le studio de France Inter ©Radio France
Publicité

Alors que l'extension du pass sanitaire entre en vigueur à partir de ce lundi, notamment dans les transports, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, est l'invité d'Hélène Roussel à 8h20.

Ce lundi, le pass sanitaire étendu doit entrer en vigueur dans plusieurs catégories de lieux, dont les transports longue distance. "La philosophie", explique Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, "c'est de pouvoir continuer à concilier les déplacements des vacances et l'incitation à la vaccination". Concrètement, comment cela va se passer ? "Essentiellement, les contrôles auront lieu à l'abord des quais. Il y aura aussi des contrôles aléatoires à bord des trains et des contrôles à l'arrivée d'un certain nombre de trains".

Ces contrôles seront donc massifs, ils ne seront pas systématiques car nous avons 400 000 voyageurs par jour, mais ils seront massifs. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les agents, notamment les contrôleurs mais aussi ceux du service de sûreté de la SNCF, seront habilités à contrôler les pass et à mettre des amendes. Mais "nous avons une semaine de rodage, de pédagogie et de souplesse", dit le ministre, qui prévient que des amendes pourront toutefois être données, selon les comportements des usagers. Il se dit toutefois "extrêmement confiant sur le fait que ça se passe bien". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Jean-Baptiste Djebbari indique par ailleurs que "le pass sanitaire n'est pas un pass vaccinal" et que lors du contrôle, "le QR code n'est que vert ou rouge, le contrôleur ne connaîtra pas votre statut vaccinal". 

Il rappelle que "nous sommes dans une quatrième vague, avec 22 000 cas par jour en moyenne, le principe de précaution en la matière, c'est de garder le port du masque obligatoire dans les transports, qui est une mesure acceptée, et d'étendre le pass sanitaire aux transports longue distance, qui est un puissant incitateur à la vaccination". Pour défendre ce pass sanitaire, il dit estimer que "c'est la moins pire des solutions pour concilier les libertés d'aller et venir (...) et se sortir collectivement de cette crise qui dure". 

L'équipe

Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Production
Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production