vidéo
Fabien Roussel ©Radio France
Fabien Roussel ©Radio France
Fabien Roussel ©Radio France
Publicité
Résumé

Au lendemain de l'accord passé entre la France insoumise et le PCF en vue des législatives, Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste et député du Nord, est l'invité du Grand entretien de France Inter.

avec :

Fabien Roussel (Secrétaire national au parti communiste).

En savoir plus

"C'est un accord important, on verra si on peut le qualifier historique, les résultats trancheront", déclare Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste et ancien candidat à l'élection présidentielle, après l'alliance conclue mardi entre la France insoumise et le PCF.

Absence du nucléaire dans l'accord : "Les points sur lesquels nous ne sommes pas d'accord, nous avons le droit de les défendre à côté"

Le nucléaire, point de désaccord majeur entre Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon, n'est pas mentionné dans l'accord. Fabien Roussel n'entend pas pour autant revenir sur ses convictions concernant le mix énergétique. " C'est toute la différence entre une candidature commune à l'élection présidentielle, et une coalition avec les forces de gauche ."

Publicité

Nous nous mettons d'accord sur un contrat de législature mais nous gardons notre autonomie, notre indépendance, notre liberté de parole à travers un groupe à l'Assemblée Nationale qui va défendre le mix énergétique comme je l'ai toujours défendu.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Nous voulons montrer aux Français ce sur quoi nous sommes d'accord, et la priorité c'est la baisse du pouvoir d'achat", complète le député du Nord. "Les points sur lesquels nous ne sommes pas d'accord, nous avons décidé que nous avons le droit de les défendre à côté de cet accord de gouvernement. Il faut nous additionner, pas nous soustraire."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Fabien Roussel avait déclaré durant la présidentielle "ma gauche ne sera pas laxiste, j'assume de vouloir plus de policiers sur le terrain". Il souhaitait notamment créer une police de proximité de 30 000 hommes, quand Jean-Luc Mélenchon souhaite démanteler la BAC. "Ce sont des choses qui ne sont pas antagonistes", commente le secrétaire national du Parti communiste, "nous avons besoin d'investir dans la garantie de la sécurité et de la tranquillité pour tous."

Si demain nous gagnons, je me battrais pour que nous y mettions les moyens, et qu'il y ait une véritable police de proximité

"Je me bats pour qu'il y ait demain une majorité de députés à l'Assemblée Nationale qui vont s'engager sur le pouvoir d'achat, la hausse des salaires, la retraite à 60 ans. Ce n'est quand même pas une paille, c'est important", poursuit-il. "Je vais mettre toute mon énergie pour qu'il y ait le plus de députés de gauche à l'Assemblée Nationale : insoumis, socialistes, communistes, écologistes."

L'idée c'est que nous nous retrouvions sous une bannière qui nous mette tous à l'aise

"Il n'y avait pas d'alternative, ou nous étions dehors, isolés. Il faut écouter l'attente énorme que les Français ont vis-à-vis de nous", conclut-il. Actuellement le Parti Communiste compte 11 députés à l'Assemblée Nationale.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

L'équipe

Léa Salamé
Léa Salamé
Léa Salamé
Production
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Nicolas Demorand
Production
Stéphanie Boutonnat
Collaboration
Alexandre Gilardi
Collaboration
Juliette Hackius
Collaboration