Maitre Naïri Zadourian, jeune avocate de rappeurs en juin 2022
vidéo
Maitre Naïri Zadourian, jeune avocate de rappeurs en juin 2022 ©Maxppp - Fred Dugit
Maitre Naïri Zadourian, jeune avocate de rappeurs en juin 2022 ©Maxppp - Fred Dugit
Maitre Naïri Zadourian, jeune avocate de rappeurs en juin 2022 ©Maxppp - Fred Dugit
Publicité

Naïri Zadourian, l’avocate pénaliste qui monte, qui prend la lumière, qui dérange… au Palais et ailleurs. À l'occasion de la journée spéciale "Nouvelles voix", portrait de Naïri Zadourian, avocate pénaliste de 29 ans.

Elle défend des rappeurs. Mais pas que. Elle tweete à tout va, s’est pris des monceaux d’insultes et même de menaces sur les réseaux. Comment la nouvelle génération de robes noires voit le métier ?

Extraits de l'entretien

Publicité

Naizi Zadourian est avocate. Invitée de la journée Nouvelle voix, elle a tenu un langage de vérité.

Da Uzi

En 2021, est saisi chez Da Uzi, le rappeur qui monte, de l'argent liquide, du cannabis, des armes, et des munitions… Il prend Naizi Zadourian comme avocate, et il est relaxé. Elle raconte : « Je n’étais personne, j’avais 27 ans, et six mois d’expérience de barreau. Mais il me fait confiance. Je lui explique qu'il y a une possibilité de plaider le vice de procédure. Je voulais montrer que le contrôle d'identité dont il avait été l'objet était illégitime. Là, je n'ai pas fait de miracle : c'est la première jurisprudence sous l'article qui régit le contrôle d'identité. Je l’ai appris lors de mon premier cours de deuxième année de droit ! J'ai tenté mon coup et c'est passé. Donc je tweete. Et là, c’est la déferlante, le torrent de boue. »

Harcelée parce que femme

Naizi Zadourian explique ce qui lui est tombé dessus : « Je me suis fait menacer de tout, et de n'importe quoi. Mes parents aussi étaient menacés. Cela a été lunaire. Normalement, ce genre de harcèlement en ligne dure quelques jours. Là : trois mois, où quotidiennement, je recevais des insultes et menaces. Tout ça parce que j'ai plaidé une jurisprudence de la Cour de cassation ! J’ai tweeté « J'aurais défendu Céline Dion, j'aurais été menacée », car je n'aurais jamais été harcelée, menacée comme je l'ai été, si j'avais été un homme. Mes confrères avant moi, que ce soit Arnaud ou Simonart, mon excellent confrère Steeve Ruben, l’avocat du rappeur Fianso n'ont pas subi la même chose. La seule différence entre eux et moi, est mon sexe. »

Présente sur les réseaux sociaux

Naizi Zadourian assume se servir des réseaux sociaux : « Les avocats n’ont pas le droit de faire de la pub. La déontologie les limite énormément. J’ai été présente sur les réseaux sociaux bien avant d'être avocate. Je tweetais déjà étudiante et je racontais mes péripéties. La transition entre l'étudiante, la petite avocate que personne ne connaît et l'avocate des rappeurs s'est faite en tellement peu de temps que je n'ai pas eu le temps de comprendre ce qui m'arrivait. Je n'ai pas pu changer mes habitudes et ma manière de faire. Et je ne suis d’ailleurs pas certaine d'y arriver. Il y a peut-être de l’opportunisme à se mettre dans la lumière, mais qu’on me dise comment faire autrement pour être visibles et payer ses charges. »

Le secret de l'instruction

Naizi Zadourian : « Je ne suis pas certaine que ce soient les avocats qui le bafouent. C'est plutôt aux journalistes, qu'il faut poser la question du secret de l’instruction. Ils détiennent une information, et c’est ce qu’ils en font qui est un problème. Pendant l'instruction, qu’ils récoltent les informations obtenues pour nourrir un papier extraordinaire est très bien… Mais il faut qu’ils publient leur papier à la fin de l'instruction, une fois que les assises sont passées ou que l'audience est passée. »

Touche pas à mon poste

Cyril Hanouna le présentateur de l’émission Touche pas à mon poste, a réagit à l’affaire Lola, « On n'a plus envie d'attendre que la justice fasse son travail. Il faut qu'elle le fasse. Il faut qu'elle le fasse au plus vite. ». La jeune avocate, comme elle aime qu’on la présente, réagit : « Cyril Hanouna n’est pas un spécialiste du droit. Il peut avoir son avis sur le délai de la justice en France qui est extrêmement long. Mais il ne faut pas brader nos droits et libertés fondamentales. Il faut donner des moyens à la Justice pour qu'elle fasse correctement son travail. J’ai longtemps défendu cette émission quand elle se contentait de faire du divertissement. Mais quand ils ont commencé à faire de la politique, à évoquer la justice pénale… Lorsqu’il a expliqué que le garde des Sceaux ne comprenait rien à la justice, c’est lunaire ! Ces gens, qui appellent à se passer d’un procès pénal, qui réclament la perpétuité sur un claquement de doigts, m'inquiètent beaucoup. »

Une expérience pour gagner du temps, mais qui fait reculer la justice

Parmi les moyens mis en place pour que le temps judiciaire s'accélère, il y a une expérimentation qui sera généralisée dans toute la France à partir du 1ᵉʳ janvier. C’est la justice rendue par la cour criminelle départementale composée exclusivement de magistrats professionnels. Elle jugera les crimes punis de 20 ans de réclusion au maximum. Naizi Zadourian pense qu’il s’agit « d’une régression démocratique. La justice est censée être rendue au nom du peuple et on l’écarte. C'est dramatique. Surtout lorsqu’on voit que le peuple a envie de s'investir dans la justice au moment de faits divers. C'est un drame absolu. L'accusé a besoin de s'exprimer face à des semblables parce qu'il a passé toute une instruction, une procédure, à ne s'adresser qu'à des magistrats. C’est un désastre pour notre Justice. »

Les prisons : un coup de gueule

Le coup de gueule Naizi Zadourian : « Je passe énormément de temps en prison. Il peut arriver qu’un jour, vous soyez placés en détention provisoire et vous finirez en maison d'arrêt. C'est là où terminent les personnes condamnées à de courtes peines. Les maisons d'arrêt sont une honte absolue de notre République. C'est ignoble de laisser des êtres humains dans des situations pareilles. Les prisonniers sont dans des cellules de sept mètres carrés, sans intimité. Il peut y faire douze degrés en hiver, et 50 en été ! Cela me met en colère. Je passe mon temps à Tweeter à ce sujet et je ne vais pas m'arrêter. »

🎧 Pour en savoir plus, écoutez l'émission...

L'équipe