Quand une caserne désaffectée se mue en résidence intergénérationnelle
Quand une caserne désaffectée se mue en résidence intergénérationnelle
Quand une caserne désaffectée se mue en résidence intergénérationnelle ©Getty - Hinterhaus Productions
Quand une caserne désaffectée se mue en résidence intergénérationnelle ©Getty - Hinterhaus Productions
Quand une caserne désaffectée se mue en résidence intergénérationnelle ©Getty - Hinterhaus Productions
Publicité
Résumé

Focus sur la métamorphose d’une ancienne caserne de pompiers en résidence intergénérationnelle, dans la ville du Havre, en Seine-Maritime. Avec en toile de fond, des alternatives à la transition démographique : repenser l'habitat pour les personnes âgées.

En savoir plus

C’est une opération emblématique qui mêle le recyclage urbain et la cohabitation intergénérationnelle. Ca se passe dans la Ville du Havre. L’inauguration officielle s’est déroulée il y a quelques jours. C’est d’abord, un bâtiment qui connaît une seconde vie. Une ancienne caserne de pompiers construite en 1924, avec une surface de 8000 m², qui était inoccupée depuis des années, qui se métamorphose. C’est ensuite un lieu qui mêle toutes les générations.

Qu’est-ce que l’on retrouve, concrètement ?

Désormais, au rez-de-chaussée, à l’entrée du bâtiment, une galerie d’art, un musée ouvert sur le quartier Danton. Et à l’intérieur du bâtiment, des espaces partagés, et une centaine de logements. Une partie de la gestion a été confiée aux Maisons de Marianne (en référence à la République), spécialisée dans le développement de ce type de résidence ( via Alcéane).

Publicité

Eric Vialatel, fondateur des Maisons de Marianne : "Ce qui était intéressant avec le Havre, c’est qu'une partie des anciens bâtiments, magnifique, était vraiment adaptée à du logement puisque les pompiers habitaient dedans. Et vous avez des parties qui ne l’étaient pas du tout - par exemple le local, où étaient stationnés les camions de pompiers, est un espace qui peut être transformable dans le principe de loft mais pas du tout aménageable dans un concept de résidence senior. L'intérêt, c’est d’adapter chacun de ces lieux à l’usage le plus cohérent possible. Et donc là, on retrouve cette mixité avec une Maison de Marianne, du logement en accession, des salles d’activités pour les personnes âgées mais également un musée de 600 m² qui est affecté à l’art contemporain et à la photographie".

Au sein de cette ancienne caserne de pompiers, transformée essentiellement en habitat, toutes les générations seront mêlées ?

Oui, et c’est le principe. Retrouver des étudiants, des couples, des personnes âgées… Chaque semaine, un animateur, des ateliers.

A travers l’opération du Havre, comme dans la trentaine de Maisons de Marianne qui se développent un peu partout en France, c’est l’esprit d’une résidence qui mélange logements sociaux pour les seniors isolés et accession à la propriété pour les plus jeunes et les familles. Avec du sens et de l'utilité.

Pour Eric Vialatel, c’est ce que souhaitent les seniors : "Ce qu’ils imaginent pour leur futur, il y a un message qui passe en tout premier lieu : "on veut rester à domicile".

Et quand on parle de rester à domicile, il faut l’entendre sous deux aspects : sur le plan de la véritable habitation mais aussi de l’intégration sociale. Évidemment vous pouvez créer des résidences seniors, mais si vous créez des résidences seniors et que vous mettez 100 % de seniors à l’intérieur, la mixité sociale n’existe plus. L’utilité n’existe plus.

Encore une fois, c’est la mixité des générations qui redonne de l’utilité et du sens aux personnes âgées. Donc ça, c’est absolument vital".

Encourager la mixité générationnelle, développer des alternatives aux maisons de retraite, anticiper la perte d’autonomie (qui intervient en moyenne à l’âge de 83 ans), adapter les logements au vieillissement…voilà de sacrés défis à relever.

Quand on sait que dans 10 ans, les 75/85 ans seront deux millions de plus. On va passer de 4 à 6 millions.

C’est l’un des grands enjeux de la transition démographique : penser l’habitat autrement pour les personnes âgées.

Aller plus loin

Les Maisons de Marianne

La cohabitation intergénérationnelle

L'habitat intergénérationnel

Repenser l'habitat et la mobilité en ville pour les personnes âgées

Logement et vieillissement : trouver des solutions concrètes

Le rapport de Luc Broussy ("Nous vieillirons ensemble")

Récipro Cité

Cocoon'Ages

Réseau Cohabilis

la cabane des liens

Xenia cohabitation

Habitat et humanisme

Atout Age

PapyHappy

Références

L'équipe

Olivier Marin
Olivier Marin
Olivier Marin
Production
Olivier Marin
Olivier Marin
Olivier Marin
Journaliste