Densification douce : bâtir une deuxième maison au fond du jardin
Densification douce : bâtir une deuxième maison au fond du jardin
Densification douce : bâtir une deuxième maison au fond du jardin ©Getty - Soren Hald
Densification douce : bâtir une deuxième maison au fond du jardin ©Getty - Soren Hald
Densification douce : bâtir une deuxième maison au fond du jardin ©Getty - Soren Hald
Publicité
Résumé

Avec la réflexion sur la lutte contre l’étalement urbain, plusieurs pistes sont explorées. Dans le domaine, une jeune entreprise propose aux collectivités des opérations de développement et de renouvellement urbain "en filière courte".

En savoir plus

C’est ce que l’on appelle la densification douce. C’est l’une des réponses à la lutte contre l’étalement urbain. Eviter de s’éloigner, de construire des projets immobiliers sur des espaces naturels. Privilégier l’existant, réhabiliter. Rénover. Recycler.

Aujourd’hui, on rentre dans l’ère du renouvellement urbain. Les fonciers qui vont être construits demain sont déjà bâtis. L’essentiel de ceux disponibles à la construction sont des micros fonciers. Des terrains qui appartiennent à des particuliers.

Publicité

Une jeune entreprise propose de bâtir des maisons sur des jardins déjà existants

C’est l’une des idées que développe « Villes Vivantes ». Une jeune entreprise qui regroupe des architectes, des urbanistes, des chefs de projets et souhaite bâtir la ville de demain avec les habitants. Villes vivantes propose ses services aux collectivités. Elle est partie d’un constat : aujourd’hui, les villes de plus 10 000 habitants et leurs communes limitrophes comptent 9 millions de maisons déjà bâties.

L’une des idées est que le jardin pourrait accueillir un 2ème logement, une 2ème maison. Une maison au fond du jardin. La première était construite pour une famille, les enfants ont grandi...sont partis. Il reste un couple. Peut-être retraité. Qui n’a plus besoin d’autant d’espaces extérieurs. On pourrait imaginer, s’il y a de la place et avec l’accord des propriétaires, de construire une deuxième maison pour un jeune couple, par exemple.

Et quels seraient les avantages ?

Ca éviterait l’étalement urbain. Ca coûterait moins cher. Ca permet de loger. Ca permet de garder des habitants et d’en accueillir des nouveaux. De reconstruire la ville sur elle-même. C’est ce que l’on appelle la densificaction douce et les idées ne manquent pas. David Miet, fondateur de Villes Vivantes  :

Ces propriétaires ils ont du foncier. Ils vivent dans une maison. Souvent, les enfants sont partis. Ils peuvent eux-mêmes penser à améliorer leur propre confort. A se construire une maison dans le jardin et à libérer la première pour des jeunes. Emménager au rez-de-chaussée, louer l’étage et financer la transformation de la maison par la vente d’un terrain à bâtir qui est une partie de leur jardin par exemple. Il y a une transformation d’une première couronne péri-urbaine à organiser et elle peut se faire par densification douce. Par des projets d’auto promotion. Si on y apporte les compétences techniques, architecturales, juridiques, réglementaires, urbanistiques pour libérer terrain par terrain, des projets.

Ca ne peut pas se faire n’importe où et peut dépendre du plan local d’urbanisme. En tous les cas, ce type d’opération existe. Et a été mené avec succès, par exemple, à Périgueux avec la production de logements dans les jardins de particuliers notamment. Des projets avec les habitants eux-mêmes, accompagnés par Villes Vivantes.

D’autres opérations sont menées à Valenciennes, autour de Nancy et Epinal, dans le Pays de Vitré en Bretagne. A Grenoble métropole, le grand Chambéry ou encore Clermont Ferrand.

Transformer, innover avec les collectivités et faire l’urbanisme avec les habitants.

L'idée pourrait se développer ?

C’est possible. Cela pourrait être mené à grande échelle. On manque de logements. Avec ce potentiel, on pourrait voir émerger plusieurs maisons supplémentaires, sur mesure, construites sur des terrains proches des services, des équipements, sur des terrains déjà viabilisés et desservis.

Créer du foncier constructible sans étalement urbain, c’est l’un des enjeux de demain.

Aller plus loin

Villes Vivantes

Des maisons sur mesure pour bâtir la ville avec les habitants

Une charte de l'urbanisme à 100 % citoyenne, ca existe

Le recyclage urbain, modèle durable

[Le plaidoyer des architectes pour l'habitat et le cadre de vie](Le plaidoyer des architectes pour l'habitat et le cadre de vie)

Références

L'équipe

Olivier Marin
Olivier Marin
Olivier Marin
Production
Olivier Marin
Olivier Marin
Olivier Marin
Journaliste