Des services innovants et des start-up à suivre dans l’immobilier
Des services innovants et des start-up à suivre dans l’immobilier
Des services innovants et des start-up à suivre dans l’immobilier ©Getty - Eoneren
Des services innovants et des start-up à suivre dans l’immobilier ©Getty - Eoneren
Des services innovants et des start-up à suivre dans l’immobilier ©Getty - Eoneren
Publicité
Résumé

Coup de projecteur sur quelques start-up de l’immobilier qui innovent et contribuent à rendre service. Certaines remarquées dernièrement lors du salon RENT, à Paris Expo, qui mêle immobilier et nouvelles technologies, nouveaux usages.

En savoir plus

Parmi les plus remarquées lors du Grand prix de l’innovation au salon RENT, il y en a une qui s’appelle Boks. Qu’est-ce c’est que Boks ? 

Une boite à colis connectée, un service bien pratique pour les livraisons à domicile. Il faut savoir qu’aujourd’hui, 80 % des gens souhaitent recevoir leurs colis chez eux et pourtant chaque semaine, il y a un million de colis qui ne trouve pas leurs destinataires. On se retrouve avec un avis de passage…Non seulement, ça entraine des allers retours, c’est un problème de politique urbaine, ça contribue à congestionner les centres villes, ça engendre de la pollution…et là l’idée, c’est de rendre service

Publicité

Alors, comment ça marche ? 

C’est une boîte aux lettres connectée qui est installée dans les parties communes des immeubles. Il y a plusieurs tailles possibles.  Le livreur a un code qu’il tape sur le clavier de la consigne connectée. Ensuite, il ouvre et dépose le colis. On est averti via une application mobile. Seuls les copropriétaires peuvent avoir accès à cette consigne. Toute l’activité est tracée, ce qui permet un maximum de sécurité. Dans le collectif, ça coûte entre 2 et 4 euros par mois et par logement. On peut aussi l’installer devant une maison. La boîte à colis est autonome en énergie. Au final, c’est facile à utiliser, ça rend service aux consommateurs mais aussi aux livreurs. 

Et cette innovation se développe ? 

Plus de 3 000 Boks sont déjà déployées en France. En région parisienne notamment…il y a même un grand nom de la promotion immobilière qui va installer des Boks dans l’ensemble des parties communes de ses futurs programmes de logements. Cela fait partie des nouveaux services que l’on peut apporter aux habitants.
 

Autre startup remarquée, et qui peut rendre service à ceux qui veulent acquérir un bien, notamment les plus jeunes...

Une start up en devenir qui s’appelle « Tonton, j’achète ! ». L’idée : Tout le monde n’a pas la chance d’avoir dans sa famille ou dans son entourage quelqu’un qui s’y connaît dans le bâtiment…qui peut repérer des défauts lors de visites immobilières. L’idée est partie de l’expérience vécue par la jeune fondatrice de cette start-up, Saphia Hachem : 

Moi-même primo accédante, j’ai acheté mon premier appartement il y a deux ans et demi et je me suis retrouvée en difficulté car je n’avais aucune notion, ni dans le bâti ni dans l’immobilier mais j’ai de la chance, j’ai un tonton expert dans le bâtiment depuis plus de 40 ans qui m’a aidé à acheter sereinement en donnant toutes les clés, que ce soit sur la partie bâti, sur les PV d’Assemblées, sur le décryptage de diagnostics immobiliers... Donc l’idée, c’est d’avoir des experts dans le bâtiment qui donnent un rapport d’inspection d’aide à la décision pour acheter sereinement.

« Tonton, j’achète ! » met en relation et propose des "supers tontons" un peu partout en France pour aider et donner des conseils dans le cadre d’un projet d’achat immobilier.  

Autre start up remarquée ? 

L’un des enjeux de demain réside dans la rénovation énergétique d’une maison ou d’un appartement…on sait que dans le domaine là aussi, rien ne vaut la pédagogie et l’accompagnement. C’est le crédo de la start-up Heero. Pierre Leroy fondateur de Heero : 

C’est la volonté d’apporter au particulier la possibilité en quelques clics de structurer son projet de rénovation énergétique qui est un sujet hyper compliqué parce que l’on ne s’y retrouve pas entre les aides...on ne sait pas quel artisan utiliser, RGE etc… il y a beaucoup d’acronymes. L’idée de Heero est toute simple. C’est la possibilité pour un particulier en quelques minutes de pré-chiffrer ses travaux, avoir une enveloppe estimative, pouvoir identifier le budget et les travaux afférents. Et puis, derrière, de sécuriser le choix de l’artisan de manière à faire en sorte que le projet se déroule bien et tranquillement.

Heero, Boks, Tonton j’achète !…Voilà pour ces quelques exemples de start-up à suivre. Qui innovent dans le numérique ou le digital. Dont les 3 mots clés sont : innover, rendre service, et accompagner. 

Aller plus loin 

Boks ( la boîte à colis connectée) 

Tonton, j'achète ! 

Heero 

salon RENT 

Références

L'équipe

Olivier Marin
Olivier Marin
Olivier Marin
Production