LDétail de la couverture de "Passé minuit" d'Emmanuelle Cosso-Merad  - Sarbacane
LDétail de la couverture de "Passé minuit" d'Emmanuelle Cosso-Merad - Sarbacane
LDétail de la couverture de "Passé minuit" d'Emmanuelle Cosso-Merad - Sarbacane
Publicité
Résumé

"Passé minuit", d’Emmanuelle Cosso est un roman entre enquête et suspense psychologique. La narratrice est une adolescente amnésique tourmentée par des cauchemars terrifiants... Dans on petit village breton, Ève se trouve insignifiante, ni trop grande, ni trop maigre, trop châtain, trop inexpressive.

En savoir plus

En plus, la relation avec ses parents reste difficile. Sa mère n’a jamais été câline avec sa fille... Mère et fille ont dû mal à se rapprocher et cela s’est empiré avec l’arrivée de l’adolescence. Le père biologique d’Ève a abandonné sa mère pendant sa grossesse. Quant à Denis, le nouveau mari de sa mère, il n’arrive jamais à bien comprendre sa belle-fille. 

Pour Ève, la seule personne irremplaçable de sa famille c’est son petit frère, Gigi. Elle l’adore et lui consacre tout le temps possible. C’est la raison pour laquelle Ève n’a jamais réussi à partir, même quand elle n’en pouvait plus de la maison. Un seul sourire de son frère lui rappelle qu’il est le seul attachement qui lui reste ici. 

Publicité

Voilà pour le cercle familial d'Eve... Quels sont les autres personnes de son entourage ?

4 min

Comme toute lycéenne, Ève a un cercle d’amis assez large, même si quasiment tout tourne autour de sa meilleure copine Leila, qu’elle idolâtre. Il y a aussi son ami depuis l’enfance, Arthur et puis il y a Benjamin… dont Ève rêve depuis le début de l’année. Les ados de sa classe sortent souvent ensemble, ils traînent dans le village breton où ils habitent. Pas mal de fêtes, un peu d’alcool parfois. Ils cherchent tous les moyens pour combattre l’ennui du quotidien. 

Et c'est précisément une fête qui va changer la vie d’Ève...

Ce n’est pas n’importe quelle fête, mais LA fête. Le réveillon du nouvel an. Le groupe d’amis d’Ève prépare une grosse soirée dans un îlot près de leur village. Un cadre de rêve pour une nuit mémorable. Un ancien bâtiment abandonné qu’ils ont décoré pour l’occasion, de la musique, de l’alcool, des jeux…

Quelque chose arrive dans cette soirée. Mais quoi ? Impossible de le savoir. Le lecteur est porté par un récit dans lequel les souvenirs s’entremêlent avec le futur. Sans savoir ce qu’il s’est véritablement passé la nuit du 31 décembre, on apprend qu’Ève se réveille tous les jours avec la sensation de vivre le premier janvier. Tous les jours. 

Sauf que ce n’est pas le premier janvier. Des jours sont passé, des mois. Mais Ève se réveille toujours convaincue que c’est le premier jour de l’année. Avec la sensation d’avoir vécu la soirée juste la nuit d’avant. Oubliant la fin. Sans réponses. 

Extrait :

Pourquoi je ne me souviens de rien ? Je ne me sens pas très bien. J’ai dû trop boire ; peut-être trop fumer. Comment est-ce que je suis rentrée ? Pas de sons, pas d’images dans ma boîte crânienne. Rien qui puisse m’aider à me souvenir. Je tends l’oreille. La maison est silencieuse… Mes parents doivent encore être au lit. Je vais me rendormir un moment – quelle heure est-il ? -, je cherche mon téléphone sur la table de nuit, il n’y est pas, je suis trop dans le gaz, je vais garder encore un peu les yeux fermés et, quand je me réveillerai, tout sera clair.

A partir de là, difficile de lâcher le roman. Les chapitres se succèdent en mélangeant l’avant et l’après de cette fameuse soirée du 31 décembre. Que s’est-il passé la nuit du réveillon ? Pourquoi Ève n’a aucun souvenir ? Pourquoi sa mémoire lui joue des tours ? On a toutes les clés pour découvrir le mystère, elles apparaissent sous les yeux du lecteur petit à petit dans un thriller aux allures cauchemardesques.
 

Un mot sur l’auteure

Emanuelle Cosso a écrit plusieurs romans en littérature générale et celui-ci c’est son deuxième roman jeunesse. Son premier était pour les enfants bien plus jeunes, le Phénomène Philomène.

Passé minuit est parfait pour les amateurs des bons thrillers psychologiques à partir de 14-15 ans 

  • Passé minuit, d’Emmanuelle Cosso, est publié aux éditions Sarbacane.