De nouvelles règles pour les officiels chinois
De nouvelles règles pour les officiels chinois
De nouvelles règles pour les officiels chinois ©Getty - Andrea Verdelli
De nouvelles règles pour les officiels chinois ©Getty - Andrea Verdelli
De nouvelles règles pour les officiels chinois ©Getty - Andrea Verdelli
Publicité
Résumé

Echaudé par le sort réservé aux oligarques russes proches du Kremlin, les autorités chinoises obligeront désormais les officiels et cadres du PCC a laisser leurs millions à la maison.

En savoir plus

Les Chinois aussi s’intéressent de près à leurs oligarques…

C’est le quotidien new-yorkais le Wall Street Journal qui a levé ce lièvre en obtenant une note interne et confidentielle directement issue de l’entourage de Xi Jinping.

Une note qui établit de nouvelles règles pour les cadres de l’administration chinoise.

Publicité
  • Désormais, chaque responsable devra signer une sorte de déclaration sur l’honneur jurant que ni lui ou elle, ni son conjoint, ni ses enfants ne feront à l'avenir l’acquisition de propriétés ou de part de sociétés enregistrées à l’étranger.
  • Interdit aussi d’ouvrir des comptes dans des banques internationales, à moins d’en prouver la stricte nécessité. Dans le cas contraire, les promotions de ces cadres et responsables seront soit annulées, soit reportées jusqu’à la fin de l’enquête ou du procès.

Un scoop du Wall Street Journal

D’abord, c’est bien dans les habitudes de Xi Jinping depuis 2012 : dès son arrivée au pouvoir, il a lancé une campagne anticorruption gigantesque comme on n’en avait plus vu depuis les grandes purges maoïstes.

Des dizaines de milliers d’officiels au travers tout le pays avaient été démis de leurs fonctions, jugés et sanctionnés pour mieux asseoir le pouvoir de Xi Jinping en faisant régner la peur au sein du Parti communiste chinois. En 2014, par exemple, 3200 « officiels nus » avaient ainsi été débusqués.

Des « officiels nus » parce qu'il avait été démontré que ces hauts responsables avaient envoyé leur famille à l’étranger avec avoirs et comptes bancaires. Ils ont donc été « mis à nu ». Un tiers d’entre eux avait été démis de leurs fonctions, tétanisant tous les autres.

Pas d’enquête mais une déclaration sur l’honneur...

… Que Xi Jinping et les siens pourront toujours ressortir en cas de besoin. Une sorte d’épée de Damoclès alors qu’approche en novembre le 20e Congrès du PC chinois qui donnera à Xi Jinping un 3ème mandat de 5 ans. On n’est jamais trop prudent ni assez menaçant en Chine !

Par ailleurs, la note avance une autre raison à ces « précautions » : en avril, la sous-secrétaire d’État étasunienne Wendy Sherman a lourdement insisté pour que la Chine « tire les bonnes leçons de la crise russo-ukrainienne ». Elle faisait allusion aux sanctions adoptées contre les oligarques proches de Moscou.

Des oligarques en Chine comme en Russie

La vérité, c’est que la Russie est un exemple unique au monde de fuite éperdue des capitaux et de sa richesse nationale. Un Think Tank occidental, l’Atlantic Council, estimait en 2020 à mille milliards de dollars les avoirs camouflés par les oligarques russes en dehors de Russie, le plus souvent dans des paradis fiscaux.

Comme les oligarques russes, les riches chinois, officiels et cadres du PCC en tête, transfèrent dès qu’ils le peuvent, et souvent dès leur 1er million de dollars obtenu, une partie des fonds en Amérique ou en Europe. Ensuite, vient le tour des enfants que l’on envoie étudier à l’étranger, Etats-Unis en tête.

Enfin, le Graal : une carte de résidence ou un passeport occidental

Donc, signer cette fameuse déclaration sur l’honneur, c’est une double garantie : celle de se prémunir à l’avance contre des sanctions occidentales si d’aventure la Chine voulait s’attaquer à Taïwan.

Celle, en plus, d**’avoir toujours à portée de main un moyen de faire chuter un bureaucrate, un cadre ou un officiel.** Protéger l’Etat de l’extérieur tout en protégeant la présidence de Xi Jinping d’une éventuelle révolution de palais.

2 min

C’est beau comme du Sun Tzu et de « Art de la guerre » ces méthodes : « Le meilleur savoir-faire n'est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre sans combattre. »

Références

L'équipe

Anthony Bellanger
Anthony Bellanger