"Melrose Place", série TV diffusée de 1992 à 1999 ©AFP - Archives du 7eme Art / Photo12
"Melrose Place", série TV diffusée de 1992 à 1999 ©AFP - Archives du 7eme Art / Photo12
"Melrose Place", série TV diffusée de 1992 à 1999 ©AFP - Archives du 7eme Art / Photo12
Publicité
Résumé

Pour ce dernier épisode de la saison, direction la Californie et le 4616 Melrose Place. Retour sur une série culte des années 1990, entre swimming pool, sex & sun.

En savoir plus

Tout commence un 8 juillet 1992 sur la Fox, jeune chaine de télé américaine qui vise un public plus jeune, si possible les 15-35 ans. La chaine des Simpson, de Mariés et deux enfants ou encore de 21, Jump Street lance cet été là : Melrose Place.

La série est créée par le futur papa de Sex and the city et de Emily in Paris, le scénariste Darren Starr, associé au producteur glamour, le papy Aaron Spelling, 69 ans au moment de la création du show.

Publicité

Cette décennie là, Darren Starr fait les beaux jours de la Fox depuis deux ans avec Beverly Hills, une série qui mélange le soap à la Dynastie et la série de lycée et va même populariser, mais est-ce une bonne idée, les prénoms Brandon et Brenda.

Pour aller plus loin, dans le prolongement de la saison 2 de Beverly Hills qui se termine début mai 1992, deux mois plus tard, Starr et Spelling décident de lancer, comme un coup de poker estival, un nouveau soap dit "plus adulte" : Melrose Place.

On imagine ici une arène plutôt télégénique : une résidence californienne ou plusieurs appartements donnent sur une cour intérieure et … une piscine. Et dans ce cadre, les créateurs s’intéressent à des personnages de jeunes actifs d’origines sociales et professionnelles diverses … De quoi nourrir autant d'oppositions que de thématiques les scénarios de la série.

Il y a une publicitaire, une créatrice de mode, une serveuse de bar qui se rêve actrice, un autre qui s'espère écrivain, un jeune chirurgien, un travailleur social, un mécanicien passionné de moto…

Et j’en passe...

Le premier personnage que l’on découvre dans Melrose Place s'appelle Alison. Sa coloc est partie sans dire un mot et elle doit trouver d’urgence un nouveau colocataire et ce sera... Billy.

Et dans ce "paradis", chouette comme endroit, les hommes se promènent torse nu… comme Billy d’ailleurs… et Alison devrait s’y faire ! Torses nus, filles en maillot, piscine et même un barbecue, au départ, ça ne suffit pas pour faire un carton, du coup, outre la dimension swimming-pool, sex and sun… la production invite dès le pilote, une certaine Kelly… de Beverly Hills !

Kelly Taylor a rencontré Jack Hanson à la fin de la saison 2 de Beverly Hills, quelques semaines plus tard, elle débarque dans le premier épisode de Melrose Place pour aider au lancement de la série, amourachée qu’elle est du beau Jack, beaucoup plus âgé qu’elle et d’un monde très éloigné du sien.

Mais l’audience reste encore insuffisante alors pour imposer définitivement leur série, Starr et Spelling ont une autre idée : intégrer au casting un supplément de piquant et d’immoralité avec Heather Locklear. Révélée dans Dynastie, l’actrice incarne alors dans Melrose Place … Amanda, la patronne d'Alison. Et cette arrivée fait un carton.

Les scénaristes imaginent alors un twist en fin de saison 1 pour mieux préparer l’avenir et pimenter ainsi la vie des trop gentils couples de Melrose Place, Amanda va venir non seulement s'installer dans la résidence et la propriétaire de ce "petit paradis"

En France, Melrose Place arrive en 1995 et la série cartonne alors chez les plus jeunes téléspectateurs de TF1. Aujourd'hui, le soap trentenaire est visible sur MyTF1 et Amazon Prime Vidéo mais serons-nous prêts à replonger dans Melrose Place cet été ?

Références

L'équipe

Benoît Lagane
Production