Image tirée du nouveau film des studios Pixar, "Buzz l'éclair" - 2021 Disney/Pixar
Image tirée du nouveau film des studios Pixar, "Buzz l'éclair" - 2021 Disney/Pixar
Image tirée du nouveau film des studios Pixar, "Buzz l'éclair" - 2021 Disney/Pixar
Publicité
Résumé

Frédérick Sigrist a vu "Buzz l’éclair", le dernier film des studios Pixar. Il tente ici d'expliquer pourquoi le film a fait un bide retentissant aux Etats-Unis - alors que ce n'est pas un mauvais film ET qu'il est sorti au cinéma.

En savoir plus

Le postulat de cette histoire, c’est que le public va enfin découvrir le film qui a donné envie à Andy, l’enfant propriétaire des jouets de "Toy Story", d’avoir une figurine Buzz l’éclair ! En gros, jusqu’à maintenant, on a eu droit aux produits dérivés ! Avec Buzz l’éclair, on est censé avoir droit à l’œuvre originelle qui les a générés !

C’est vertigineux comme idée parce qu’on peut décliner ça à l’infini ! On aura bientôt droit au western qui a inspiré la création du cow-boy Woody ! Au plant de pomme de terre ou à la recette de "potatoes" qui a participé à la création de Monsieur et Madame Patate !

Publicité

Le film qui a inspiré le jouet, c’est une idée qui, avouons-le, sent l’exploitation bête et méchante d’une franchise ! Un peu comme si on faisait une série sur un personnage qui serait apparu 5 mn dans Star Wars, ou trois films sur l’homosexualité de Dumbledore sans jamais vraiment dire qu’il l’est, ou décliner "Squid Game" en jeu de télé réalité sans avoir compris que ça dénonçait le capitalisme sauvage en Corée du Sud…

Ah attendez, on me souffle dans le casque que tous ces projets existent bel et bien et que je ne comprends rien à la nécessité de fournir du contenu aux plateformes de streaming !

Pourtant, contrairement aux précédents films Pixar, "Buzz l’éclair" est sorti au cinéma

Oui… et il a fait un bide retentissant aux États-Unis ! Quand on sait que les bien plus réussis "Alerte Rouge" et "Luca" n’ont pas eu les honneurs d’une sortie en salle, Disney préférant les garder pour alimenter sa plateforme Disney +, on peut se demander si l’entreprise de l’oncle Picsou ne serait pas en train d’ourdir la fin programmée des films du studio Pixar sur grand écran !

Alors attention : "Buzz l’éclair" n’est pas un mauvais film !

D’ailleurs, quand tu as des enfants, de toutes façons, les mauvais dessins animés n’existent pas ! Tu leur demandes comment ils ont trouvé ça, ils disent toujours "très bien" ! Les enfants, ils ont le quotient émotionnel de Manuel Valls, :tant qu’on pense à eux pour un truc, ils sont contents…

En tant que parent, tu ne divises pas les dessins animés entre les bons et les mauvais dessins animés,non ! Mais entre ceux que tu vois en entier ou ceux pendant lequel tu dors !

Mes plus belles siestes Mathilde, elles s’appellent "Baby boss" ou "Hôtel Transylvania" ! Ça c’est vraiment des "feel good movies"… À la sortie des séances, on se reconnaît entre parents : les enfants ont vu un film, nous on a eu un soin du corps ! Tu sors de ces films avec une de ces patates !

image tirée du film "Buzz l'éclair"
image tirée du film "Buzz l'éclair"
- Walt Disney Company

Mais "Buzz l’éclair" m'a quand même déçu !

Oui, parce que c’est un film des studios Pixar ! Un studio qui a pour habitude de parler des traumas d’adultes dans des films d’enfants !

La filmographie de Pixar, c’est une filmographie de névrosés ! Dans une thérapie, dès fois on te fait faire des sculptures en terre cuite, de l’aquarelle… Chez Pixar, on fait des films ! "Toy Story", c’est des films sur la crise existentielle ou la vie après la retraite ! "Coco", "Vice Versa", "Là haut", ce sont des films sur le deuil ! "Les Indestructibles", c’est autant un film sur les super héros qu’un film sur le démon de midi ou la charge mentale !

Les enfants voient un film d’animation brillamment réalisé, et les adultes essuient discrètement leurs larmes parce qu’ils ont repensé à leurs proches disparus. C’est ça Pixar !

Buzz l’éclair dans "Toy Story" était une caricature qui convoquait aussi bien "Star Trek" que "Star Wars" ou Buck Rogers…Le confronter à son statut de jouet via le cow-boy Woody, tout ça avec la voix francaise de Richard Darbois nous questionnait nous même sur notre peur du déclassement ! Le Buzz l’éclair de 2022 est juste un film d’animation bien réalisé… Mais quand je viens voir un Pixar, je viens pas voir un film, je viens suivre une thérapie!

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.