France Inter
France Inter
vidéo
Une saison à Hydra - La chronique de Juliette Arnaud
Une saison à Hydra - La chronique de Juliette Arnaud
Publicité

Lorsque Juliette se laisse totalement séduire par un livre

La drague est un art de haute voltige. Si c'est pratiqué par un couillon de la zone ça donne : "Eh, ton père y fait pas des biscottes ?" "Non ? Parce que t'es craquante". Si c'est pratiqué par Audrey Hepburn dans Charade, ça fait : 

Je ne mords pas vous savez, sauf si on me le demande. 

Publicité

La drague n'est pas un art réservé aux être de chair et d'os. Les livres aussi se prêtent à la drague. 

Ç'aurait pu arriver n'importe où, n'importe quand. Ça aurait surement pu être bien pire : elle aurait pu être morte.  

ça c'est diabolique. Mais ce livre là, il n'avait pas besoin de commencer aussi bien. Ce livre là, il m'avait eu sur le physique : beau gosse, irrésistible, inspirant et qui sent le soleil.  

Une saison à Hydra de Elizabeth Jane Howard (Quai Voltaire)

Programmation musicale

L'équipe