La musique des toiles d'araignée
La musique des toiles d'araignée
La musique des toiles d'araignée ©Getty -  Jed Share/Kaoru Share
La musique des toiles d'araignée ©Getty - Jed Share/Kaoru Share
La musique des toiles d'araignée ©Getty - Jed Share/Kaoru Share
Publicité
Résumé

Des chercheurs ont attribué des fréquences et des sons, à une toile d'araignée. Ils ont constaté que la tonalité du fil change suivant la tension, suivant la vibration. Une façon de rendre audible ce que sent l’araignée sur sa toile, et comment elle est alertée lorsqu'une proie vient de se faire piéger.

En savoir plus

Extrait

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Ultra angoissant n’est-ce pas ? Alors je vous explique comment ce son est créé parce qu’il s’agit de travaux très sérieux (et passionnants) venant du prestigieux MIT, l’institut de technologie du Massachusetts à Boston aux Etats-Unis : le professeur Markus Buehler et son équipe, du laboratoire de mécanique moléculaire atomique (ça rigole pas), accompagnés de l’artiste Toma Saraceno, créateur de réseaux de toiles d’araignées, ont pris une toile justement, une vraie. Pas une géométrique, un peu cliché, mais une toile en nappe, vous savez celles assez denses, un peu moches, qu’on trouve dans les coins ou derrière les meubles. 

Publicité

Ils ont scanné cette toile avec un laser, avant de la recréer en 3D sur un ordinateur, avec absolument TOUS les détails. Car sous ses airs brouillons, il y a bien des fils, des connexions, des tunnels, bref tout un système construit et organisé. 

Mais la musique là-dedans ?

J’y viens… grâce à la physique et aux maths : l’équipe (et les algorithmes) ont calculé la longueur et la tension de chaque fil, qui vibrent au moindre mouvement, comme les cordes d’une guitare. Ils leur ont attribué des fréquences et des sons, et la tonalité du fil change suivant la tension, suivant la vibration. Une façon de rendre audible ce que sent l’araignée sur sa toile, grâce aux milliers de sois qu’elle a sur les pattes… tiens une proie qui vient de se faire piéger ! 

Extrait

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L’araignée s’approche, et les deux vont se débattre … ça fait vibrer toute la toile, et vous entendez donc ces vibrations transformées en son. 

Pardon mais à quoi ça sert ?

A faire une super chronique ce matin enfin Nicolas ! Performance artistique, bien sûr, mais n’oubliez pas que c’est le MIT. Markus Buehler veut plonger dans les toiles pour mieux comprendre leur structure, comment les araignées communiquent – cette vibration vient-elle d’une proie ? D’un fil qui a cassé ? D’un prétendant (qui va justement avoir une façon très spéciale de faire vibrer la toile pour se signaler…) ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bon… les aranéologues ont en fait déjà étudié tout ça… Le chercheur américain voudrait en fait développer la communication interespèces, entre nous humains et les araignées ! En décryptant les vibrations il se dit que c’est peut-être possible. 

Au pire, ça vous aura réveillés tout en douceur ce matin !