France Inter
France Inter
vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Dans cette chronique, Alexis le Rossignol nous parle de faits divers et de schémas narratifs...

En savoir plus

Bonjour z' à tous !

Hier soir j’étais à Nantes, et avant de monter dans le train je me suis fait contrôler par la police, ils m’ont dit : "quel est votre motif impérieux pour voyager ? » J’ai dit : « euh... j’vais faire des blagues à Paris. » J’avais une attestation hein, mais à un moment donné moi-même j’ai eu un doute sur sa validité. Un peu comme quand tu as pris un bus avec un ticket et que tu montes dans un deuxième bus avec le même ticket, il y a une zone de flou là, tu crois que t’as le droit mais t’es pas sûr à 100%.

Publicité

Là ils me disent : « Vous êtes humoriste ? » J’dis oui.

- Dans quel domaine?

- Comment ça dans quel domaine ? Blagues géothermiques… Et un peu d’énergies fossiles aussi, mais j’fais gaffe parce qu’avec les écolos on ne peut plus rien dire...

A côté de moi il y avait un viticulteur, lui il a dit domaine Grignault, coteaux du Layon.

Ils ne lui ont même pas demandé son attestation… Les contrôles en France c’est deux poids deux mesures…

Est-ce que c’est drôle ? Pas vraiment…. Mais c’est une intro. Parce qu’on va parler alcool aujourd’hui ! A consommer avec modération évidemment, mais comme les pâtes, les oeufs, la mayonnaise, le chou... 

La semaine dernière un copain m’a envoyé un article en me disant : « tu devrais faire une chronique là-dessus... », ça, ça veut dire : « fais une chronique là dessus. » 

Bon bah j’ai dit OK, c’était un article de Ouest France qui s’intitulait "Ivre, il rentre chez lui sur un cheval volé." 

Je vous lis l’entête de l’article : « Scène insolite à Nantes ce mardi 30 mars, dans la soirée. Un homme gambadait en pleine rue sur un cheval non sellé. Il tenait une bride provisoire d’une main, une bouteille de vodka de l’autre. L’animal avait été dérobé dans un haras à proximité du périphérique”. 

Alors le problème des faits divers c’est que parfois il n'y a rien à ajouter, dès le titre c’est drôle. D’ailleurs il y a un compte Instagram qui s’appelle "à juste titre", et qui recense les titres marrants dans les journaux, et ils ne rajoutent rien, et c’est drôle.

Exemple : "Il raconte une blague à sa femme, caché sous le lit, son amant éclate de rire"

Bah voilà, il n'y a rien à ajouter, c’est drôle.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol