France Inter
France Inter
vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Il y a un métier qu'Alexis le Rossignol ne pourrait jamais faire : animateur de débats télévisés.

En savoir plus

Et bonjour z' à tous !

Y a un métier que je pourrai jamais faire moi, c’est animateur de débats télévisés. 

Publicité

D’une part parce qu’on ne me le proposera jamais et de deux parce que j’suis facilement impressionné par la rhétorique, j’aurais trop tendance à dire : “eh ouais, bien dit ça, un point pour Eric… Alors, elle répond quoi à ça, Mademoiselle Clémentine?"

En général au bout d’un quart d’heure d’émission à peu près, j’ai le cerveau retourné, je ne sais plus qui développe les arguments qui correspondent à mes valeurs, d’ailleurs je sais même plus si j’ai des valeurs, j’ai l’impression d’être devant une machine à laver et ça fait ça dans ma tête... ça mouline dans le vide et c’est le dernier qui parle qui a raison.

Et il peut dire n’importe quoi, genre : "le problème majeur de la France depuis 400 ans, c’est qu’on roule à droite !... Et on voit bien c’que ça donne au niveau de la vaccination par rapport à l’Angleterre !” 

J’adhère…

Deuxième raison pour laquelle je serais incapable d’animer un débat : j’aurais tendance à éclater de rire, parce que je prendrais ce qu’ils disent pour de l’humour. Je serais là : "Ahaha, Yvan il ose tout ! J’adore... Le mec dans l’humour noir il n'a pas de limites !"

Et l’autre il dirait : "mais non mais je suis sérieux là, c’est pas des blagues."

Et moi j’dirais "arrête, on sait bien que tu penses pas c’que tu dis." 

"Mais si ! Je suis sérieux !"

"Allez, arrête !"

Ah oui, parce que le problème c’est qu’avant il y avait plein de choses qu’on pouvait dire en humour et qui ne se disaient pas sérieusement à la télé, et c’est d’ailleurs pour ça qu’on savait que c’était de l’humour, alors que maintenant en tant qu’humoristes on s’autocensure, alors que certains disent sérieusement des choses hallucinantes sur les plateaux, et on les revoit toutes les semaines...

Troisième raison pour laquelle je ne pourrais pas animer de débats ou de talkshows : j’crois que j’aurais tendance à mettre des claques aux invités parfois, pas méchamment hein, mais des petites claques, un peu comme dans "Les trois frères" quand ils sont chez le notaire et qu’ils ne comprennent pas l’histoire du jus de fruits… Bah moi je ferais pareil, j’serais là : "excuse-moi Fabien, j’ai pas compris c’que tu dis a propos d’Hoshi là, tu peux répéter ?"

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol
Alexis Le Rossignol