Vichy la reine des villes d'eaux durant les années folles
Vichy la reine des villes d'eaux durant les années folles
Vichy la reine des villes d'eaux durant les années folles ©Radio France - philippe lefebvre
Vichy la reine des villes d'eaux durant les années folles ©Radio France - philippe lefebvre
Vichy la reine des villes d'eaux durant les années folles ©Radio France - philippe lefebvre
Publicité
Résumé

Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la reine des villes d'eaux propose une synthèse de l'histoire de la santé et du sport. Et tout cela en mode slow tourisme.

En savoir plus

Aujourd’hui cette discrète sous-préfecture de l’Allier, est une ville paisible rythmée par le déplacement à heures régulières des curistes qui viennent ici soigner des problèmes digestifs ou des rhumatismes.  Pourtant il n’en a pas toujours été ainsi, explique Fréderic Aguilera le maire, à la fin du 19e siècle et au début du 20e « Vichy était un lieu de villégiature  pour les artistes et les grandes familles royales. C’était la ou la jet set de l’époque se réunissait. On n’allait dans sur la côte d’azur mais dans les grandes villes d’eaux et particulièrement à Vichy ».

Et c’est peu dire que l’eau a toujours joué un rôle important dans la cité depuis le passage des légions romaines en déroute avec la victoire de Vercingétorix à Gergovie. Mais c’est véritablement sous l’impulsion de Napoléon III que Vichy avec ses sources quasi-miraculeuses, si l’on en croit la Marquise de Sévigné, devint la Reine des villes d’eaux.

Publicité
le chalet de Napoleon III
le chalet de Napoleon III
© Radio France - philippe lefebvre

Il suffit de déambuler dans les rues de la cité classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour découvrir les traces de ce flamboyant passé allant des années folles aux années sombres. On dénombre pas moins de 600 villas à l’architecture parfois délirante (palais vénitien, maison flamande ou chalet savoyard…), 200 hôtels et palaces dont la grande majorité a été transformé en logements en conservant toutefois les devantures souvent liées à l’histoire de la ville comme l’hôtel du parc, résidence du Maréchal Pétain pendant l’exil du gouvernement français. Et il ne faut pas oublier bien sur le grand établissement thermal avec son dôme et ses deux minarets. Une création destinée à plaire aux riches clients venant des colonies françaises.

les minarets du centre thermal du dôme
les minarets du centre thermal du dôme
© Radio France - philippe lefebvre

L’eau  : des soins au bien être

Si à l’époque de sa splendeur Vichy recevait chaque année jusqu’à 150 000 curistes, aujourd’hui ils ne dépassent pas les 8 à 9000. Mais comme dans les années folles ceux-ci viennent toujours boire régulièrement un petit verre d’eau sur prescription médicale uniquement. Seule la source des Célestins et son eau naturellement pétillante située au bord de l’Allier est ouverte en permanence à tous. Et pour vivre une expérience gustative originale il faut absolument découvrir la cuisine de Jacques Decoret (1 étoile au guide Michelin) qui propose un menu avec un accord mets et… eaux.

la source des Célestins, la seule ouverte au grand public
la source des Célestins, la seule ouverte au grand public
© Radio France - philippe lefebvre

Mais pour la Compagnie de Vichy qui gère à la fois les 9 sources de la ville, les centres thermaux et 3 hôtels l’avenir c’est désormais la clientèle à la recherche du bien-être physique et mental. Il n’est d’ailleurs pas impossible que l’établissement propose dans l’avenir des soins pour traiter les dégâts psychologiques liés au covid 19.

Enfin l’avenir de Vichy sera aussi olympique. Pour cela il faut traverser l’Allier pour découvrir le centre de préparation aux JO.  Sur 500 hectares ou l’on peut pratiquer 41 disciplines olympiques et paralympiques. Un lieu déjà reconnu au niveau mondial car c’est par exemple ici que le nageur américain Michael Phelps a préparé les Jeux Olympiques de Londres en 2012 où il devait décrocher 6 médailles dont 2 en or.

Durant les entrainements le lieu restera ouvert au public, l’occasion d’un moment de partage de l’esprit olympique.

Références

Programmation musicale

L'équipe