Le palace est resté fermé pendant 14 mois. - Shangri-La Hotel
Le palace est resté fermé pendant 14 mois. - Shangri-La Hotel
Le palace est resté fermé pendant 14 mois. - Shangri-La Hotel
Publicité
Résumé

D’ici au début du mois de juin, les portes de tous les palaces parisiens seront de nouveau ouvertes. Dans ces établissements, symboles du luxe à la française on veut croire au renouveau et au retour des riches touristes étrangers. C’est le cas de Shangri La après 14 mois de fermeture.

En savoir plus

Devant ce gigantesque bâtiment édifié au 19e siècle par le petit neveu de Napoléon 1er les grilles sont encore maintenues fermées par de lourdes chaines. Mais n’allez pas croire qu’à l’intérieur il ne se passe rien. Bien au contraire, des sous-sols aux étages on s’active pour que cet hôtel,  entré dans le cercle très fermé des palaces en 2014, soit fin prêt pour recevoir ses premiers clients le 1er juin prochain.
« Pas de doute ils seront la » confirme Julien Bardet le directeur général qui précise toutefois que « le niveau d’activité pour juin et juillet sera inférieur de 60% à ce qu’il était avant la crise ». Mais ici tout le monde veut croire à la relance à l’image de Thomas Fleury l’homme des relations clients. C’est lui qui doit transformer les séjours des clients en moments magiques. Ainsi il reconnait avoir déjà dans son carnet de commandes une demande en mariage à organiser.

Reste à savoir dans quelles conditions seront reçus les clients alors que la covid est encore une triste réalité en France. Pour cela le groupe Hong Kongais qui possède une centaine d’hôtels dans le monde, dont le palace parisien, a mis au point un protocole très strict. Ainsi, explique Ingrid Tasset la gouvernante en chef de l’établissement, après le passage des femmes de ménage, elle doit faire une ultime inspection des points de contacts, bref de tous ce qui est susceptible d’être touché par les clients, avec une lampe Ultraviolet digne des séries policières et qui montre si tout a été désinfecté correctement. Ensuite la chambre sera scellée en clair personne ne pourra y entrer avant l’arrivée des clients. Au moindre oubli comme une bouteille d’eau dans le minibar et bien c’est toute l’opération, désinfection puis contrôle qui sera à refaire.

Publicité

Et plus discrètement dans les cuisines, la aussi on se prépare. Christophe Moret le chef retrouve ses marques et ses équipes déjà à l’œuvre. Si l’homme est heureux de retrouver l’agitation encore toute relative des cuisines il explique que l’ouverture va bien au-delà du retour au travail des 300 salariés de l’établissement. «  On a aussi hâte de pouvoir aider nos fournisseurs parce qu’il ne faut pas oublier que cela été une période de vaches maigres pour eux et il ne faut pas oublier que nous avons besoin d’eux comme eux ont besoin de nous » un bel exemple de solidarité.

Mais reste à savoir si les clients étrangers, généralement les plus dépensiers, et qui représentent la base de la clientèle des palaces seront au rendez-vous. Tout le monde veut y croire et observe chaque signe comme par exemple les premières réservations de touristes américains. 

Mais tous les dirigeants de palaces vont devoir faire preuve de patience, la reprise sera sans doute assez lente pour les établissements qui représentent aux yeux du monde une certaine idée du luxe et de l’art de vivre à la française.

Références

Programmation musicale

  • 06h21
    Souterrains
    Souterrains
    Kcidy
    Souterrains

    Pauline Le Caignec

    Album Les gens heureux (2021)
    Label VIETNAM /BECAUSE MUSIC

L'équipe