Cinsault - Poivre d'âne - Antoine Gerbelle
Cinsault - Poivre d'âne - Antoine Gerbelle
Cinsault - Poivre d'âne - Antoine Gerbelle
Publicité
Résumé

C’est l’un des cépages les plus anciens du Sud de la France. Un vieux cépage noir à jus blanc, probablement originaire de la Provence qui s’est définitivement installé en Vallée du Rhône et surtout en Languedoc.

En savoir plus

Un résistant ce Cinsault, résistant à la sécheresse et qui pourtant produit de grosses grappes, aux baies corpulentes, à la chair juteuse, dont on peut tirer parti aussi bien en raisin de table qu’en raisin de cuve. Comme il permet des rendements importants, il a été planté au début du 20e siècle en remplacement des plants hydrides. L’exploitation de cette générosité naturelle a valu au Cinsault une piètre réputation. Celle de produire des vins peu colorés, faibles en alcool et en goût. Car la délicatesse de sa qualité à un prix : Il est difficile de trouver sa bonne date de vendange ; il fait prendre des risques, il faut l’attendre pour qu’il soit parfaitement mûr. Et comme il est très sensible à la maladie, la récolte peut vite être perdue. Beaucoup de Cinsaults ont été arraché à partir des années 80, remplacé par des cépages dits « améliorateurs » (Syrah, Mourvèdre, Merlot, etc).

A l’aube des années 2000, une nouvelle génération de vignerons désireux de s’écarter des rouges colorés, épais, puissants ont progressivement réhabilités notre Cinsault, d’abord en sauvant de l’arrachage les quelques parcelles épargnées, puis en en replantant.

Publicité

Ses défauts d’antan sont des qualités aujourd’hui pour un vin sudiste : de la légèreté, une haute « buvabilité », des degrés d’alcool raisonnables. Au nez, ils s’expriment sur des notes de petits fruits rouges souvent identifiées par des arômes intenses de framboise.

Des vins friands et gourmands, à boire jeune et qui parfois, sur de bons terroirs, s’abonnissent sur dix ans.

SYMPOSIUM

Pour en savoir plus sur les cépages patrimoniaux d’Occitanie dont le Cinsault, un symposium leur a été consacré le 3 mai 2022 à Montpellier lors du premier salon « Déguster en V.O ! ». L’intégralité des tables-rondes (réunissant chercheurs, techniciens, pépiniériste, caviste et vignerons) est à découvrir, en libre accès, à partir du 1er juin, sur www.tellementsoif.tv la première web.tv sur le vin en France.

DEGUSTATION

Les deux cuvées pur Cinsault présentées aujourd’hui ont été dénichées dans une nouvelle cave lyonnaise, chez Pointu ! Vins renversants. Ouverte en 2021 par Alix Petitjean, dans le 5eme arrondissement, ce lieu lumineux, aux vins accessibles à tous, regorge de découvertes dans l’air du temps, et de belles allocations rares, à prix sages.

www.pointu-lacave.fr

L’œil du Diable de Poivre d’Ane, Vin de France 2020

Le rouge de soif, la version primeur, éclatante de fruit du Cinsault, élaboré par une petite maison de négoce montée avec les vignerons Stéphanie et Frédéric Porro (Mas des Agrunelles) et Alexandre Pons et Benjamin Saraïs. Depuis 2013, ces défenseurs des cépages dits « modestes » dénichent, en Languedoc-Roussillon, des raisins bios de qualité et vinifiés naturellement, sans intrant. 13 € à la cave Pointu.

poivredane.com

Capitelle de Centeille Minervois 2010

Une cuvée issue de Cinsaults cinquantenaires qui révèle toute la sensualité, la profondeur suave du cépage après douze ans de bouteille. Une vigne historique dans un domaine de référence depuis trente ans dans l’expression des cépages languedociens.

A boire. 39 € à la cave Pointu.
closcenteilles.com

Antoine Gerbelle
Antoine Gerbelle
- Selfie
Références

L'équipe

Antoine Gerbelle
Production