vidéo
Fanny Ruwet ©Radio France
Fanny Ruwet ©Radio France
Fanny Ruwet ©Radio France
Publicité
Résumé

Après les récentes funérailles de la reine d’Angleterre, Fanny revient sur la longue tournée d’adieu de sa dépouille.

En savoir plus

Ça va faire bientôt deux semaines que la reine d’Angleterre est décédée.

Plein de gens sont hyper affectés, et j’avoue que moi aussi.

Publicité

J’ai des amis qui étaient au Royaume-Uni à ce moment-là et wow. Ça aurait pu être eux quoi.

La reine je l’aimais bien en vrai. C’était un symbole. Chaque matin, elle se levait et elle symbolisait. Et puis surtout, c’était une reine mais avant tout une femme, dans le sens où elle est censée ne jamais donner son avis. Résultat : 70 ans dans la même boite. Le secret de la longévité en entreprise, c’est de la fermer.

Pour ses funérailles, vous l’avez vu, énorme dispositif évidemment, ça a duré plusieurs jours et surtout, le cercueil est passé de ville en ville aux quatre coins du Royaume-Uni…

C’est vraiment la tournée la plus glauque depuis Star 80. Dans les deux cas, y’a quasi que des vieux. Et de toutes façons il vaut mieux garder les jeunes à distance.

Que ça soit pour le Prince Andrew ou pour Jean-Luc Lahaye.

C’est tellement lugubre comme tournée.

Ton tourbus il est pas censé être réfrigéré.

Et rouler à tombeau ouvert c'est une expression hein.

Son cercueil a beaucoup voyagé : Edimbourg, Belfast, Londres. En avion et en voiture. Les trajets en avion, ça devait être marrant.

  • Regarde chéri, la reine monte au ciel. Regarde, maintenant elle atterrit.

C’est pas super pour l’écologie, évidemment. Elle aurait pu le faire en char en voile. Peut-être qu’en Angleterre c’est moins mal vu.

En France, les gens ont tellement un problème avec le voile, ça vaut même pour les chars.

Mais contrairement à Messi, Neymar ou Mbappe, elle a une bonne raison de pas voyager en ouigo. C’est que c’est un peu malaise pour les autres voyageurs d’être assis à côté d’un cercueil. Même si, perso, je crois que je préfère être assise à côté d'un cercueil que d’un bébé.

Vous savez ce qu'ils font les morts ? Leurs nuits.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références