France Inter
France Inter
vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Aujourd'hui, exceptionnellement, Fanny Ruwet essaie de faire une chronique façon Daniel Morin.

En savoir plus

Les zouzous. 

C’est la première fois qu’on me demande de remplacer Daniel Morin pour sa chronique de fin d’émission. Vous voyez quand il passe 2 minutes 30 à raconter un truc qu’il aurait pu dire en une phrase ? Mais ça passe quand même parce qu’il utilise les chansons rigolotes ? Bah j’ai envie d’essayer.  

Publicité

Donc l’autre jour, je passais l’après-midi chez moi, enivrée de petits bonheurs simples. Le temps est bon, le ciel est bleu. J’ai un chaton qui est aussi mon amoureux. A la maison on s’occupe. 

Mon chat regarde les oiseaux par la fenêtre. Et moi je regarde mon chat qui regarde les oiseaux par la fenêtre. Et là je me dis : « mais ça serait encore mieux s’il y avait PLUS d’oiseaux devant mon appartement, mon chat serait PLUS heureux. 

Une fenêtre, c’est comme une télé pour lui. Un rectangle avec des trucs qui bougent dedans. Sauf que, gros avantage, il ne risque pas de voir surgir Nagui qui lui demande s’il connait les paroles. 

Et heureusement, parce que mon chat ne connait pas la notion de paroles. Il n’a même pas la notion du notion. 

Donc vu que les oiseaux ne viennent pas beaucoup (point commun avec les mecs que je fréquente) : j’ai eu une idée. J’ai voulu mettre du vieux pain sur mon balcon pour attirer les moineaux, les pigeons. Je suis donc instantanément devenue un personnage de Jean-Jacques Goldman, Goldman qui parle très souvent d’oiseaux d’ailleurs. Envole-Moi, il suffira d’un signe. Fin bref. 

Donc ni une ni deux : je veux nourrir les oiseaux. Je leur prépare donc un bout de pain que je coupe en petits morceaux pour ne pas qu’ils soient tentés de tout manger d’un coup et qu’ils aient mal au bidou. Je connais. SAUF qu'en fait, j’avais pas vraiment de pain-pain.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo ! 

Références