vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Fanny Ruwet a encore une histoire de zinzin de l'espace à nous raconter.

En savoir plus

Histoire de zinzin de l’espace. 

Il y a quelques jours, un agriculteur à Erquelinnes - en Belgique, juste à côté de la frontière française - qui a un champs pile contre la frontière - a un peu de mal à faire passer son tracteur parce qu’il y avait une vieille borne en pierre qui le gênait. Donc il fait simple, il déplace la vieille borne. Alors déjà déplacer la vieille borne c’est ce qu’on dit quand on fait prendre l’air à Daniel. Mais surtout, le problème, c’est cette borne en pierre, elle servait à marquer l’emplacement précis de la frontière. Le mec a fait bouger les frontières. C’est complètement fou et j’étais dégoûtée de ne pas avoir eu l’idée avant lui.

Publicité

Parce que chaque semaine, je me fais chier à faire un test PCR pour pouvoir venir à Paris. J’ai plus un nez j’ai un gouffre. Si vous devez vous débarrasser d’un corps, allez-y j’ouvre grand. 

En plus ce matin dans le Thalys, je me suis faite contrôler par la douane. Leur chien me renifle, donc ils me demandent : « vous avez consommé du cannabis récemment ? ». Mec je ne sais pas, je n’ai aucune notion du temps quand je suis défoncée. Ils m’ont fouillé. J’étais saoulée. « Mec, si t’en veux t’en achètes hein… mais tu me laisses ma beuh ». 

En ce moment c’est vraiment compliqué de traverser les frontières quand on a besoin d’aller de l’autre côté. Pas seulement pour moi. Et je sais qu’on dirait que je vais partir dans un pamphlet de gauche sur l’ouverture des  frontières mais vraiment pas, je vais juste faire des bonnes grosses blagues de pénis.

Je suis de gauche, certes, mais en chien avant tout. Donc pour continuer sur les frontières, l’autre jour je parlais avec un copain. Il m’expliquait qu’à défaut de pouvoir voyager pendant le Covid, il essayait de coucher avec des gens de plein de nationalités différentes en mode : « Si  je ne peux pas aller à l’étranger, ma teub ira. Comme Christiane ». Et c’est  vrai qu’avec cette méthode, les frontières tu les passes vite. 

« Je suis en  France, je suis en Belgique, je suis en France, je suis en Belgique, je suis en France, je suis en Beeeeelgiiiiiiiiique. Est-ce que je viens de faire semblant de jouir sur la Belgique ? Absolument. C’est pour ça qu’il y pleut souvent. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références