vidéo
Guillermo Guiz en studio ©Radio France
Publicité
Résumé

Aujourd'hui, Guillermo Guiz lance un bon débat de société !

En savoir plus

Ca va les amigos ?

Hey ça vous dit un bon débat de société ? 

Publicité

D’habitude, je ne suis pas dans le débat de société, d’habitude, je vous fais : « Hey, je vous ai pas dit, par rapport à ma bite ? », et avec ça je tiens trois minutes… En hommage, hahaha.

Mais ici débat de société, l’autre jour j’ai lu dans le journal gratuit sur le net international qu’un député militait pour qu’à la naissance, les enfants portent obligatoirement le nom du père et de la mère.

Ah vous voyez ? Là oui, là je vous sens concernés, parce que dans le studio, à part Nagui, on a tous un nom de famille.

Ceci dit, vous ne ratez rien Nagui, regardez Tex ou Nabilla, ils n'en ont pas besoin non plus et ce sont des carrières admirables.

De toute façon, si c’était pour vous appeler Nagui Béart c’était pas la peine, et oui on rit à cette blague parce qu’on a de la compassion pour les jeux de mot,.

Bon, vous savez qu’en France, malgré la loi de 2002 qui donne le choix aux parents, quatre enfants sur cinq portent encore le nom du père, quatre sur cinq ! 

Ce qui est bien normal d’ailleurs, dans le développement d’un enfant, je ne vois pas vraiment ce que la mère fait de spécial pour mériter de lui donner son nom, ou alors on se dit : « Ok, on récompense les rôles mineurs ».

Les mères, ce sont des flemmardes, déjà dans la conception pure, une femme, ça a un rôle passif.

T’es une femme, tu fais l’amour, allez, franchement, t’es même pas obligée de t’intéresser, tu peux regarder un télécrochet, tu peux faire des œufs mimosa.

Puis, y’a la grossesse, la grossesse, gnagnagna je veux des framboises, résultat qui c’est qui descend au Monop’ ?

Sans parler de l’accouchement, on dit toujours l’accouchement, mais l’accouchement c’est beaucoup de show off, et vas-y que je me fais remarquer, je parle fort, je profite pas du moment, alors que le père, lui, si ça se trouve, il a peut-être cherché 15, 20 minutes une place pour se garer, les hôpitaux parfois c’est des labyrinthes niveau parking. 

Après y’a l’allaitement, pfff, franchement, qui ne sait pas allaiter ? 

Moi c’est parce que j’ai pas de eins, mais si j’avais ne fut-ce qu’un eins, j’allaiterais tout le temps, des enfants, des ados, des gens dans l’administration, j’allaiterais Michel Field, d’autres mammifères, je ne ferais que ça.

Moi je dis, comme c’est le père qui fait tout le boulot, c’est normal qu’il soit récompensé en donnant son nom de famille à l’enfant, non ? 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Guillermo Guiz
Guillermo Guiz
Guillermo Guiz
Production
Guillermo Guiz
Guillermo Guiz