vidéo
France Inter
France Inter
Publicité
Résumé

Guillermo Guiz a peur que les spectateurs ne soient pas au rendez-vous pour son prochain spectacle, alors il est obligé de ruser pour faire la promo...

En savoir plus

Ca va les amigos ?

Hey, vous me connaissez, moi c’est tout pour la culture, Roselyne Bachelot c’est ma go sûre, c’est la marraine de mon abonnement Youporn, quand on se croise on se check pied-poing, parfois ça part en bisou esquimau.

Publicité

C’est ma vie la culture, et je voudrais profiter de la présence de Florian Zeller pour parler d’une autre œuvre exceptionnelle qui parle aussi de la figure du père, c’est signé par l’auteur belgo-guatémaltèque Ernesto Ruiz à la Plancha, qui a gagné le prestigieux « Tex d’argent » au dernier festival « Humour et fromage à pâte molle » de Saint-Frusquin-sur-Terre et Mer, et c’est mérité, le spectacle est formidable, ça s’appelle « Au Suivant » et ça commence le 14 juin au Théâtre de l’œuvre à Paris et je sais ce que vous allez me dire, vous allez me dire : « Ernesto, fils de la grossesse nerveuse, est-ce que tu ne serais pas par hasard en train de parler de ton propre spectacle comme un sale fils de putsch ? » 

Absolument ! Mais il faut me comprendre, j’angoisse, j’ai peur que ça ne se remplisse pas, qu’en voyant la salle à moitié vide, les gens me fassent : « Ah, mesures Covid ? » et que je fasse « Non, manque de succès ». Alors je suis obligé de ruser pour faire ma promo, ici à Inter on peut inviter Eric Dupond-Moretti, genre 63 fois par mois, pas de problème, Daniel Cohn Bendit parfois il fait le pont entre deux émissions, il dort dans la cage d’escalier, j’ai trébuché six fois sur lui cette année, mais les humoristes maison c’est non, je ne serai jamais invité à la Bande Originale, alors que c’est mon rêve.

C’est vrai, en général les gens viennent dans cette émission avec des pieds de plomb, Florian Zeller, je l’ai entendu dire à son attaché de presse : « Je préfèrerais être en direct de la Pitié-Salpêtrière, en réanimation ».

Mais moi je serais heureux d’être là, tout ce que je demanderais en tant qu’invité, c’est qu’en loge on me masse, si possible Nicolas Demorand et Léa Salamé, vu qu’à cette heure-là ils n’ont plus rien à foutre ces branleurs.

J’écouterais le blind-test en leur faisant : « Plus tonique ! Plus tonique ! »

Le blind-test, parlons-en, vu que le spectacle s’appelle « Au Suivant », Nagui aurait choisit le thème de… l’eau, ah il est créatif le patron ! 

Daniel gagnerait en trouvant Eddy Mitchell, « Couleur menthe à l’eau » 

Ah bah forcément, quand c’est de la variet’ française, Morin il dégaine vite, je rappelle qu’il a quand même été sosie non-officiel de Michel Delpech, il y a des galas où tu ne savais pas dire qui était qui…  

Là ce serait l’heure d’arriver dans l’émission, je débarquerais sans masque, façon Edouard Baer, l’air de dire je respecte personne ! 

Morgane Cadignan serait terrorisée, elle se lancerait fébrilement en faisant : « Ernesto Ruiz à la Plancha, je ne vous aime pas », là je prendrais la mouche, je quitterais le studio, Nagui me courrait après mais comme il a des petites jambes, ça prendrait longtemps avant qu’il me rattrape, arrivés à République, il me ferait : « Revenez Ernesto, revenez, c’est un malentendu, Morgane vous adore, on vous adore tous ! », là, je dirais : « Très bien, si vous m’adorez tant que ça, donnez-moi 1000 euros », Nagui serait embêté, en mode : « Je n’ai que 800 euros sur moi, j’ai pas eu le temps de passer au distributeur ce matin. Je vous donne 800, un chèque-cadeau Darty et un duo dans Taratata ». Deal ! Je chante avec Tonton David ! Je ne veux pas le savoir !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Références

L'équipe

Guillermo Guiz
Guillermo Guiz
Guillermo Guiz
Production
Guillermo Guiz
Guillermo Guiz